Excerpt for Mythologie Scandinave by , available in its entirety at Smashwords













Mythologie Scandinave



By Eren SARI

Mythologie Scandinave

Copyright © 2017, (Eren SARI)

Tous les droits appartiennent à l'auteur.

Première édition: 2017

Publishers Adresse:

NoktaE-Book Publishing

Aşağı Pazarcı Mah.1063 Sokak.No:7

Antalya / TÜRKİYE

contacter: noktaekitap@gmail.com

Web:http://www.noktaekitap.net

Couverture: NOKTA E-KİTAP

Éditeur NET MEDYA YAYINCILIK

Nokta E-Book International Publishing















Mythologie scandinave

CHAPITRE PREMIER : La Genèse

I: La création des mondes

II: L'Yggdrasil

CHAPITRE DEUXIÈME: Les dieux scandinaves

I: Divinités masculines

II: Divinités féminines

CHAPITRE TROISIÈME: Ragnarök

CHAPITRE QUATRIÈME: Les mythes scandinaves

I: La légende des Nibelungen

II: Beowulf







CHAPITRE PREMIER : La Genèse

I: La création des mondes

La mythologie scandinave nous est connue grâce à deux ouvrages importants : la Nouvelle Edda[1] (écrite au XII° siècle par Snorri Sturluson.) et surtout l’Ancienne Edda (qui est un recueil d’écrits anciens, largement antérieurs au XII° siècle.).Ces deux livres sont une compilation des différentes légendes de la mythologie scandinave.

Lors de la christianisation de l’Angleterre, de la Germanie et de la Scandinavie, les mythes païens furent détruits par l’Eglise. Ce qui fait qu’aujourd’hui, nous avons perdu beaucoup de textes précédant la christianisation de ces pays. Nous avons cependant conservé l’épopée de Beowulf, en Angleterre ; ainsi que celle des Niebelungenlied, en Allemagne. L’Islande a conservé aussi de nombreuses traces de cette période de l’Histoire, car les chrétiens venus évangéliser ce pays furent plus tolérants.

1° De la naissance à la mort d’Ymir – Au début, il n’y avait rien. Ni ciel, ni terre, ni étoiles, ni lune, ni soleil. Ce vide était appelé Ginnungagap (ce qui veut dire ‘l’abîme’.). Au nord se trouvait le Niflheim (le monde de la glace et des brumes.), et au sud se trouvait de Muspelheim (le pays de feu, gardé par le géant Surt.).

Les douze rivières, nommées Heligavar, coulaient du monde des morts vers l’abîme, qui, à son contact, gelaient et formaient de la glace. En provenance du Muspelheim, des nuages brûlants se dirigeaient vers l’abîme, et au contact de la glace, formaient du brouillard.

De ce brouillard tombèrent alors des gouttes d’eau, qui donnèrent naissance aux filles du gel, ainsi qu’au premier géant, Ymir.

En même temps apparut Audhumla, la vache nourricière. De ses pis coulaient quatre rivières de lait, dont Ymir se nourrissait.

Cette dernière léchait continuellement la glace de Ginnungagap, d’où naquit Buri : le premier jour, ses cheveux apparurent ; le deuxième jour, l’on vit sa tête ; et le troisième jour, il fut achevé.

Par la suite, ce dernier engendra Bor, qui épousa Bestla, fille d’un géant de glace. Trois garçons naquirent de leur union : Odin, Vili et Vé.C’est alors qu’Odin et ses deux frères tuèrent Ymir. Puis, ils créèrent le ciel et la terre avec son cadavre. Son sang forma la mer, son corps forma la terre, ses os formèrent les montagnes, ses cheveux formèrent les arbres, et son crâne forma les cieux.En outre, les larves qui rongeaient le cadavre d’Ymir servirent à Odin et ses frères pour créer les Nains. Ces derniers, vivant sous terre, étaient très adroits dans les travaux manuels. Quatre d’entre eux, des nains gigantesques, Nordi, Sudri, Austri et Westri, servirent à soutenir la voûte céleste, et donnèrent leurs noms aux quatre points cardinaux.

Puis, Odin, Vili et Vé créèrent le temps en utilisant le cerveau d’Ymir.

Enfin, les trois frères décidèrent de noyer les descendants d’Ymir dans son sang. Seulement, l’un de ses petits fils, Bergelmir, parvint à prendre la fuite, accompagné par sa compagne. Alors, Odin et ses frères formèrent un rempart à l’aide des cils d’Ymir, protégeant le domaine de Midgard, le monde des humains, des attaques de ses ennemis.

2° Les premiers humains – Odin et ses frères donnèrent par la suite naissance aux premiers humains grâce à des arbres : le premier homme fut crée d’une branche de frêne (d’où son nom, Ask.), la première femme fut créée avec une branche de bouleau (d’où son nom, Embla.).

Peu après, les dieux décidèrent de donner une société à cette humanité encore balbutiante. Le dieu Heimdall fut alors envoyé sur terre, sous les traits d’un mortel, nommé Rig.

Ce dernier rendit tout d’abord visite à un couple d’humains vivant dans la misère. Ceux-ci, nommés Ai(‘grand père’.) et Edda (‘grand-mère’.), malgré leur pauvreté, hébergèrent le dieu pendant quelques jours. Neuf mois après, la femme accoucha d’un fils, un enfant laid et au dos voûté : Thrall (‘serf’.). Bien des années après, celui-ci ce maria avec Thir (‘esclave’.),donnant naissance à douze garçons (dont Bruyant, Taon et Voyou.) et six filles (dont Fainéante, Grasse et Perche.). C’est cette famille qui donna naissance à la classe des esclaves.

Après s’être rendu chez ces gens pauvres, Rig se rendit dans une maison, habitée par des gens modestes, Afi (‘grand père’.) et Amma (‘grand-mère’.). Il y fut bien accueilli par le couple qui y vivait, et y resta quelques jours. Neuf mois après, la femme mit au monde un fils, nommé Karl (‘homme’ ou ‘hargneux’.). Par la suite, l’enfant devenu grand se maria avec Snor (‘belle fille’.), et il engendra Barbeforte, Bon époux, Forgeron, Vierge, Capable et Beau visage.

Ainsi apparut la classe des hommes libres.

Enfin, Rig se rendit dans une demeure peuplée de riches humains, et, bien accueilli par ses habitants, Fadir (‘père’.) et Monir (‘mère’.), il y resta quelques jours. Neuf mois plus tard, le couple d’humains eut un enfant magnifique, qu’ils baptisèrent Jarl (‘comte’ ou ‘chef de guerre’.). Rig s’occupa de l’éducation de l’enfant, Il reçut une très bonne éducation de la part de Rig, qui lui enseigna le langage des oiseaux, la connaissance des runes ; les mots magiques pour calmer la mer, éteindre le feu et émousser l’arme d’un adversaire. Jarl fut le premier de la race des guerriers. Par la suite, Rig le quitta, lui révélant qu’il était son père. Le jeune homme se maria plus tard avec Erna (‘gaie’.), et eut plusieurs enfants, les ascendants des nobles et des rois.

Une fois sa tâche accomplie, Heimdall retourna vers le monde des dieux.



CHAPITRE DEUXIÈME : La Genèse

II: L'Yggdrasil

1° Les neuf mondes – Le frêne Yggdrasil était le support de l’univers. Selon la mythologie scandinave, ses branches soutenaient les neuf mondes, qui se divisaient en trois grandes zones (de la plus élevée à la plus basse.).

- Premier niveau, Asgard, Vanaheim et Lightalfaheim: Asgard était le monde des dieux Ases, Vanaheim celui des dieux Vanes. Ces deux races de dieux s’étaient un temps fait la guerre, puis avaient décidé de conclure une trêve.

Lightalfaheim était le monde des Elfes de lumière (ou Alfes.), des créatures considérées comme des divinités mineures, associées à la nature.

Les Elfes étaient des être plus petits que les humains, mais plus intelligents et plus malins qu’eux.


Purchase this book or download sample versions for your ebook reader.
(Pages 1-6 show above.)