Excerpt for Pure Érotisme. Vol 2 : Mon Jumeau, Mon Amant. Intégrale. by , available in its entirety at Smashwords

This page may contain adult content. If you are under age 18, or you arrived by accident, please do not read further.



PURE ÉROTISME

Vol 2 :

MON JUMEAU, MON AMANT.

Intégrale.

HSK

All rights reserved.

https://www.facebook.com/Leschroniquesdelerotic


TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

QUI EST JULIEN?

MA PERTE DE VIRGINITÉ

JULIEN MON ÉTALON

LE GRAND SCANDALE

AMOUR IMPOSSIBLE

LA TENTATIVE DE SÉPARATIOn

SENTIMENTS RÉCIPROQUES

IMPOSSIBLES À SÉPARER

MON JUMEAU, MON AMANT

à propos de l’auteur

DU MÊME AUTEUR










1 INTRODUCTION



Je n’ai jamais aimé un autre homme à part Julien.


Julien, c’est mon frère et moi je suis Julienne. Nous sommes jumeaux.


Nous sommes conçus le même jour. Nous avons toujours tout partagé. Le même sang, le même ventre, le même berceau, les mêmes biberons, les mêmes seins, la même chambre quand nous étions petits.


Lorsque nous sommes devenus adolescents, nous partagions toujours tout, continuions par nous doucher ensemble, étions toujours ensemble avec nos amis...


Toutes mes amies à moi étaient familières avec Julien tout comme les siens l’étaient avec moi. Nous fréquentions la même école.


Julien, bien qu’il soit turbulent, arrogant et têtu, a toujours été un garçon intelligent, charmant, galant, beau, en quelque sorte un playboy quoi.


Il savait bien s’y prendre avec les filles, et elles raffolaient toutes de lui. J’ai fini par comprendre que mes amies aimaient venir à la maison juste pour lui et d’ailleurs la plupart devenaient amies avec moi pour pouvoir se rapprocher de mon frère jumeau.


Julien, mon frère jumeau n’avait pas son égale à mes yeux. Je l’adorais beaucoup.


Il avait l’audace dans le sang et trouvait toujours un moyen d’obtenir ce qu’il veut. Même papa et maman ne parvenaient pas à le maitriser. Alors que moi, j’étais la soumise. Donc je me cachais derrière lui souvent; il avait le don de ne faire qu’à sa tête et cela lui réussissait bien. Il était prêt à tout pour me faire plaisir, il m’aimait aussi bien.


À quatorze ans, nous étions en classe de quatrième et Julien savait déjà conduire sans que papa ne le sache. C’était le mécano qui lui avait appris. Certains après-midis de libres, nous allions faire notre show à l’école avec la seconde voiture de papa et rentrions la déposer avant son retour. Je m’occupais de faire disparaitre tous les indices sur la scène du crime comme nous disions, avant que maman et papa ne rentrent.







2 QUI EST JULIEN?



Julien, c’est mon frère jumeau. Vous vous souvenez?


Plus nous grandissions, plus complices nous devenions et n’arrivions pas à nous détacher l’un de l’autre. Il fallait nous voir à cette époque-là, on aurait dit des siamois. Nous nous douchions ensemble jusqu’en classe de seconde avant que maman ne nous dise d’arrêter. Mais, nous avons pourtant continué pendant longtemps à l’insu de tout le monde.


Julien était baraqué pas très costaud, mais, musclé. Il avait un corps d’athlète, nous pratiquions les arts martiaux tout comme papa et maman.


Julien avait un dan d’avance sur moi. Son abdomen était dessiné en six tablettes de chocolat, trois de chaque côté. Les filles adoraient jouer avec ses pectoraux.


En classe de troisième, Julien n’en pouvait plus avec mes amies qui ne cessaient de lui tourner tout autour et même de le harceler. Il avait fini par leur donner ce qu’elles voulaient.


Il suffisait que la fille me le dise ou que Julien lui, m’en indique une. J’organisais tout moi-même et assistais même à certaines séances de baise, surtout les premières fois.


Oh ! Qu’est-ce qu’il les baisait !


Et cela me plaisait énormément. Il les prenait dans tous les sens en les faisant gémir de plaisir.


En fin d’année, il en avait baisé une bonne vingtaine dont cinq étaient encore vierges.







3 MA PERTE DE VIRGINITÉ



Depuis que maman nous avait dit qu’on était devenus assez grands tous les deux et qu’on ne devrait plus se doucher ensemble, j’avais commencé par ressentir que Julien prenait ses distances. Je ne pouvais pas supporter cela. Car, je l’aimais vraiment. Je fantasmais beaucoup sur lui dans mon lit toute seule. Les seules consolations que j’avais, c’était de me retrouver nue avec lui sous la douche.


Tout ce que je faisais pour lui, c’est-à-dire le fait de lui rameuter les filles, c’était dans un seul but : qu’il apprenne à bien le faire, à bien baiser afin de me le faire un jour. C’est d’ailleurs pourquoi je n’avais pas de petit ami. Pour moi, personne d’autre que Julien ne méritait de me déflorer.

Alors, pendant les vacances qui précédèrent notre entrée en seconde, j’avais décidé qu’il était temps.


Un après-midi où nous étions tous seuls à la maison, je l’avais provoqué en duel. Alors, on s’était mis dans le jardin et on avait combattu longtemps. Au début, il se retenait ne voulant pas me blesser.


Purchase this book or download sample versions for your ebook reader.
(Pages 1-7 show above.)