Excerpt for Séduisant Turner by , available in its entirety at Smashwords

This page may contain adult content. If you are under age 18, or you arrived by accident, please do not read further.

Séduisant Turner :

Une romance érotique gay

K Windsor

Les personnages de ce récit sont fictifs et âgés de plus de 18 ans. Toute ressemblance avec une personne réelle, morte ou vivante, est purement fortuite.

Copyright © 2017 par Black Serpent Erotica

Tous droits réservés. Ce livre ne peut, même partiellement, être reproduit ou utilisé sous aucune forme sans la permission expresse et écrite de l'éditeur, à l'exception de l'utilisation de brèves citations dans le cadre d'un commentaire.

ISBN : 978-1-62247-965-8

Smashwords Edition, Notes de licence

Cet eBook est uniquement autorisé pour votre usage personnel. Cet eBook ne peut être revendu ou offert à une tierce personne. Si vous désirez partager ce livre avec une autre personne, veuillez acheter un exemplaire supplémentaire, pour chaque personne avec laquelle vous le partagez. Si vous lisez ce livre sans l'avoir acheté, ou si ce livre n'a pas été acheté seulement pour votre usage personnel, rendez-vous sur Smashwords.com et achetez votre propre exemplaire. Merci de respecter le dur travail de cet auteur.

Translated by : Antoine Dubois

— Et merde !

William poussa la pile de documents que son supérieur venait de jeter sur son bureau en mordant sa langue pour ne pas laisser échapper les mots tout haut. Ce n'était pas comme si il avait une vie en dehors du travail. Ce n'était pas comme s'il avait prévu d'aller boire quelques verres avec des amis et se détendre enfin pour la première fois depuis des mois. Ce n'était pas comme si c'était vendredi et que tous les autres employés étaient partis plus tôt...Voilà les raisons pour lesquelles il fixait cette pile de travail avec mécontentement. Le patron voulant également partir plus tôt, c'était donc à William, petit dernier de l'équipe recruté six mois auparavant, de rester.

Il quitta son bureau pour se diriger vers la cafetière, supposée être toujours pleine et approvisionnée par les secrétaires, mais qui, ce qui augmenta sa colère, était vide. Comme si ce n'était pas assez, quelqu'un avait laissé la machine allumée avec juste un fond de café dans la carafe, il n'y avait donc même pas moyen d'en faire couler un puisqu'il aurait inévitablement le goût de brûlé.

Super. Pas de sortie. Et pas de café.

Cette nuit pouvait-elle être pire ?

—Bonne soirée William, dit Melissa, la charmante réceptionniste qui ne cessait de flirter avec lui alors qu'elle passait dans le couloir en compagnie de Ted, le collègue de bureau de William.

Ted n'était pas arrivé dans la société bien longtemps avant lui, mais lui pouvait partir, n'est-ce pas ?

Injuste.

William retourna à son bureau et se plongea dans le travail avec l'espoir d'avoir tout terminé avant de rentrer chez lui. Il pouvait entendre les rires au fond du couloir de ceux qui s'apprêtaient à partir. Il se releva pour aller fermer la porte de son bureau, la faisant claquer un peu plus fort qui ne l'aurait pensé. Cette soirée était pourrie...mais c'était son problème. Mieux valait s'y mettre le plus rapidement possible.

Devenir comptable n'avait jamais été le rêve de William. Il s'était imaginé avoir une carrière un peu plus excitante, en tant que courtier en valeurs mobilières, en tant que concepteur de jeux vidéo ou en vedette de télé-réalité, mais en dehors des maths, il n'avait jamais excellé dans les autres matières à l'école. Les chiffres lui parlaient. Il pouvait regarder des pages entières remplies de formules mathématiques difficiles à résoudre et trouver les solutions en quelques secondes. Son père pensait qu'il avait un don. William, quant à lui, appelait plutôt ça une malédiction.

C'était pratique lorsqu'il s'agissait de régler les factures. Mais cela pouvait aussi dissuader d'éventuelles relations amoureuses. Qui voulait en effet avoir un rendez-vous galant avec un comptable un peu nerd ? Tout cela le conduisait à la solitude et à des nuits de frustration, tout comme celle-ci.

Il avait vraiment espéré s'envoyer en l'air ce soir-là.

William se rappela avec exactitude la dernière nuit où il avait couché avec un homme. Et c'était ça le problème. Le souvenir de cette pénible nuit qui était ancré dans son esprit. Il lui avait donné rendez-vous un peu au hasard et tout se passait plutôt bien jusqu'à ce qu'ils couchent ensemble. William voulait un peu de romantisme et de la tendresse. Son amant, lui, savait exactement ce qu'il voulait et avait été bien plus terre à terre, plus « clinique ».

Ça l'apprendra d'avoir donné rendez-vous à un médecin.

Il ne voulait pas que sa dernière nuit de sexe soit cette triste et frustrante nuit qui avait été un pur échec.

Un autre visage survint alors dans son esprit, un visage avec un sourire qui aurait pu faire fondre ses os et des yeux à vouloir se noyer dedans. Un visage qu'il n'avait vu qu'une seule fois, mais qu'il n'avait jamais oublié. Si seulement il pouvait retrouver ce type, si seulement...

William saisit un dossier et l'ouvrit, se forçant à se concentrer sur le travail. Cela ne servait à rien de penser à quelque chose sur lequel il n'avait aucun contrôle.

Et Étant donné la pile de documents qui se trouvait sur son bureau, la seule compagnie qu'il aurait pour ce soir serait inévitablement ces dossiers.

Charmant.

L'une des secrétaires l'avait averti que travailler chez Turner Technology était un engagement à temps plein. « Tu peux dire au-revoir à ta vie sociale » avait été ces mots exacts. Cela n'aurait pas dû le faire rire.

Il avait 24 ans, était fraîchement diplômé et avant suivi un stage dans une grande entreprise. Il n'était pas prêt pour une vie trop installée. Il aimait être avec ses amis, sortir boire des verres et faire le fou les week-ends. Ce travail allait le mener soit à abandonner tous ses passe-temps favoris et à se ranger comme tout bon comptable qui se respecte, soit à démissionner.


Purchase this book or download sample versions for your ebook reader.
(Pages 1-3 show above.)