Excerpt for Le papier peint jaune by , available in its entirety at Smashwords

Le papier peint jaune

Charlotte Perkins Gilman

Traduit par Nicolae Sfetcu

Publié par Nicolae Sfetcu

Copyright 2017 Nicolae Sfetcu

Édition Smashwords

 



C'est très rarement que les simples gens ordinaires comme John et moi-même fortifient des salles ancestrales pour l'été.

Un manoir colonial, un domaine héréditaire, je dirais une maison hantée, et j'atteins la hauteur de la joie romantique - mais cela serait demander trop du destin!

Pourtant, je déclarerai fièrement qu'il y a quelque chose d'étrange à ce sujet.

D'autre part, pourquoi devrait-il être laissé si peu coûteux? Et pourquoi est-il resté si longtemps inhabité?

John se moque de moi, bien sûr, mais on s'attend à ça dans le mariage.

John est pratique à l'extrême. Il n'a pas de patience avec la foi, une horreur intense de la superstition, et il se moque ouvertement de toute discussion de choses qui ne se ressentent pas et ne se voient pas et ne figurent pas en chiffres.

John est un médecin, et PEUT-ÊTRE - (je ne le dirai pas à une âme vivante, bien sûr, mais c'est un papier mort et un grand soulagement pour mon esprit) - PEUT-ÊTRE c'est une des raisons pour lesquelles je ne le reçois pas bien plus vite.

Vous voyez qu'il ne croit pas que je suis malade!

Et que peut-on faire?

Si un médecin de haut niveau, et son propre mari, assurent les amis et les proches qu'il n'y a vraiment rien de problème avec quelqu'un qu'une dépression nerveuse temporaire - une légère tendance hystérique - que peut-on faire?

Mon frère est aussi un médecin, et aussi de haut niveau, et il dit la même chose.

Je prends donc des phosphates ou des phosphites - que ce soit, et des toniques, et des voyages, et de l'air et des exercices, et je suis absolument interdit de «travailler» jusqu'à ce que je sois bien à nouveau.

Personnellement, je ne suis pas d'accord avec leurs idées.

Personnellement, je crois que le travail agréable, avec enthousiasme et changement, me ferait bien.

Mais qu'est-ce qu'il faut faire?

J'ai écrit pendant un certain temps malgré eux; mais ça m'épuise beaucoup - avoir à être si rusé à ce sujet, ou bien être confronté à une forte opposition.

Je pense parfois que dans mon état d'esprit, si j'avais moins d'opposition et plus de société et de stimulation - mais John dit que la pire chose que je puisse faire est de réfléchir à mon état, et j'avoue que cela me fait toujours du mal.

Donc, je vais laisser ça et parler de la maison.

Le plus bel endroit! Il est tout à fait isolé, à l'écart de la route, à trois milles seulement du village. Cela me fait penser aux endroits anglais dont vous avez lu, car il y a des haies, des murs et des portes qui se verrouillent, et beaucoup de petites maisons séparées pour les jardiniers et les gens.

Il y a un jardin DELICIOUS! Je n'ai jamais vu un tel jardin - grand et ombragé, plein de chemins bordés de boîtes, et bordé avec des longues tonnelles couvertes de raisin avec des sièges sous eux.

Il y avait aussi des serres, mais ils sont tous brisés maintenant.

Il y a eu quelque problèmes juridiques, je crois, quelque chose à propos des héritiers et des cohéritiers; de toute façon, l'endroit est vide depuis des années.

Cela gâche ma peur de fantômes, j'ai peur, mais ça ne me dérange pas - il y a quelque chose d'étrange à propos de la maison, je peux le ressentir.

Je l'ai même dit à John un soir de clair de lune, mais il a dit que ce que je ressentais était un COURANT D'AIR, et il a fermé la fenêtre.

Je suis énormément en colère contre John parfois. Je suis sûr que je n'étais jamais si sensible. Je pense que c'est dû à cette condition nerveuse.

Mais John dit que si je me sens de cette façon, je négligerai le maîtrise de soi; je m'efforce donc de me contrôler, au moins devant lui, et cela me rend très fatiguée.

Je n'aime pas un peu notre chambre. Je voulais un escalier qui s'ouvre sur la place et avoir des roses partout dans la fenêtre, et de jolies draperies chintz à l'ancienne! Mais John n'en aurait pas entendu parler de ça.

Il a dit qu'il n'y avait qu'une seule fenêtre et qu'il n'y avait pas de chambre pour deux lits, et qu'il n'y avait pas une chambre proche pour lui s'il en a pris une autre.

Il est très attentif et aimant, et à peine me permet de remuer sans direction spéciale.

J'ai une prescription d'horaire pour chaque heure de la journée; il prend tous les soins de ma part, et je me sens très ingrat pour ne pas l'apprécier davantage.

Il a dit que nous sommes venus ici uniquement pour moi, que je devais avoir un repos parfait et tout l'air que je pourrais obtenir. «Ton exercice dépend de ta force, ma chérie,» dit-il, «et que tu manges quelque peu à ton appétit, mais l'air, vous pouvez l'absorber tout le temps.» Nous avons donc établi la garderie au sommet de la maison.

Il s'agit d'une grande salle spacieuse, presque tout l'étage, avec des fenêtres surplombant toutes les directions, et de l'air et du soleil en abondance. Il s'agissait d'une garderie d'abord, et puis d'une salle de jeux et d'un gymnase, je juge; car les fenêtres sont barrées pour les petits enfants, et il y a des anneaux et des choses dans les murs.

La peinture et le papier semblent comme si une école de garçon les a utilisé. Il est dépouillé - le papier - dans des gros patches tout autour de la tête de mon lit, à peu près autant que je peux atteindre, et dans un beau endroit de l'autre côté de la chambre en bas. Je n'ai jamais vu un papier pire dans ma vie.

Un de ces motifs flamboyants égarés commet tout péché artistique.

Il est assez ennuyeux pour embarrasser l'œil qui le suivent, assez prononcé pour irriter constamment et provoquer l'étude, et lorsque vous suivez les courbes douteuses incertaines pour un peu de distance, ils se suicident soudainement - à des angles scandaleux, se détruisent dans des contradictions inouïes.

La couleur est répulsive, presque révoltante; un jaune brûlant et sale, étrangement évanoui par la lumière du soleil lentement tournante.

C'est une orange terne mais luride dans certains endroits, une teinte de soufre maladive chez des autres.

Pas étonnant que les enfants l'aient détesté! Je devrais le détester moi-même si je devais vivre longtemps dans cette pièce.

Il arrive John, je dois mettre de côté ça, - il déteste que j'écrive un seul mot.


Purchase this book or download sample versions for your ebook reader.
(Pages 1-4 show above.)