include_once("common_lab_header.php");
Excerpt for Montée -Introduction by , available in its entirety at Smashwords

Montée -Introduction

par Marcel Gervais, archevêque émérite du diocèse d'Ottawa, Canada

Nihil obstat: Michael T. Ryan, B.A., M. A., Ph.D.

Imprimatur: + John M. Sherlock, évêque de London

London 31 Mars, 1980

Le contenu de ce livre a été publié la première fois en 1977 dans le cadre de la série Journey par les Programmes d'études de la foi catholique et est maintenant réédité en Smashwords par les Publications d'Emmaüs, Ottawa, ON, Canada sur Smashwords

© Programmes d'études de la foi catholique, une division du Centre international d'éducation religieuse 1977. Reproduction dans tout ou partie est interdite.

Contenu

Aperçue du contenu de Montée, leçon 1 à 20

Instructions pour l’utilisation de Montée

Les trois évènements de l’histoire de peuple

Tables des dates importantes

Abréviations des noms des livres bibliques

Abréviations supplémentaires

Explications des Références bibliques

Quelques difficultés dans l’utilisations de votre bible

A propos de l’auteur

Avant-propos

"Venez, montons â Ia montagne du Seigneur

à Ia Maison du Dieu de Jacob,

qu'il nous enseigne ses voies

et que nous suivions ses sentiers. (Is 2,3)

La Bible décrit une MONTÉE, un cheminement vers le Seigneur qui nous appelle à Lui. Ce n'est qu'une montée en diverses étapes, mais une seule montée.

Les personnes et les événements que nous rencontrerons dans ces leçons font partie de notre cheminement ; ils sont nos prédécesseurs et notre patrimoine.

Le peuple de Dieu, à Ia fois sous I 'Alliance faite par Moïse et sous I 'Alliance faite en Jésus, a écrit de nombreux livres sur ses expériences. L'Esprit-Saint a donné au peuple le don de discerner lesquels de ces écrits étaient, en fait, inspirés par Dieu. Ce processus de discernement a pris de nombreux siècles. Le résultat de ce long processus est la Bible, reconnue comme Parole de Dieu.

La partie de Ia Bible qui traite du peuple de Dieu sous l''Alliance faite par Moise est appelée Ancien Testament (Alliance). Le mot "ancien" est souvent trompeur, parce qu'il peut si facilement être interprété comme voulant dire "dépasse". De fait, l'Ancien Testament a une valeur permanente pour nous et est nécessaire pour une bonne compréhension de I 'Alliance faite en Jésus, notre Seigneur. Si nous nous concentrions seulement sur le Nouveau Testament, nous serions comme des gens qui se contentent de voir uniquement le dernier acte d'une pièce de théâtre. Les événements et les idées rapportés dans I 'Ancien Testament, comme les personnages qui y apparaissent, font partie intégrante de notre histoire.

Les connaissances exposées dans ces leçons pourraient être qualifiées de "classiques". Elles sont fondées sur les résultats de recherches généralement acceptées dans I 'Église. Les positions prises dans ce cours sont essentiellement celles qui se trouvent dans des ouvrages classiques tels que Ia Bible de Jérusalem et de Jérôme Biblical Commentary, œuvres de biblistes catholiques reconnus.

MONTÉE est guidé, comme il se doit, par l'enseignement de I 'Église sur l'Interprétation des Écritures. A partir de Ia leçon 3, on donnera un bref commentaire de Ia Constitution dogmatique sur Ia Révélation divine, qui contient l'enseignement officiel de I 'Église sur Ia Bible.

II est impossible de dire tout ce qui peut être dit sur un passage d'Ia Bible. En fait, il n'est pas possible de dire toutes les choses importantes qui pourraient être dites. Nous avons essayé de nous consacrer aux choses qui vous aideront à acquérir une vue d'ensemble de I 'Ancien Testament. Nous avons essayé d'éviter, autant que possible les lieux communs.

La difficulté majeure à laquelle on se heurte lorsqu'on essaie de lire l'Ancien Testament est l'immensité du sujet. Nous avons fait un choix de lectures tirées de la plupart des livres de l'Ancien Testament. Nous estimons que c'est là l'aspect le plus important de MONTÉE.

Nous sommes reconnaissants envers les communautés religieuses masculines et féminines dans tout le Canada et envers les Évêques catholiques de I 'Ontario pour la confiance qu'ils nous ont faite et pour le soutien financier qu'ils nous ont donné afin de mettre ce projet sur pied.

Il faut rendre hommage ici a ceux qui ont conçut ce projet et qui l'ont lancé : Dr. Hans Daigeler, du bureau de la Conférence des évêques catholiques du Canada, Sœur Katherine McCaffrey, de Ia Conférence religieuse canadienne, le Père Angus MacDougall, de la Conférence catholique de l'Ontario, et Sœur Jean Smith, de Ia Conférence religieuse canadienne de l'Ontario.

Cela présentait un avantage certain d'avoir à entreprendre ce cheminement comme Abraham, sans savoir exactement ce qu'il en serait. Si nous avions su tout ce que cela impliquait, nous n'aurions peut-être pas eu le courage de commencer. Dès le jour, où l'équivalent anglais de MONTÉE a été annonce, nous avons reçu l'appui de toute le Canada. Cela nous a donné le supplément de courage pour mener le projet à bonne fin.

Nous prions que ces leçons contribuent à vous rendre fiers de ce que Dieu a fait pour nous dans le passé. Nous espérons que vous apprendrez à apprécier les grands témoins, hommes et femmes, que Dieu a suscités pour nous avant la venue de Jésus. Nous avons été encourages par votre accueil et nous vous promettons de faire tout notre possible pour que, à votre tour, vous receviez la force nécessaire à cette montée.

M.A. GERVAIS

Aperçu du contenu de MONTÉE: Leçons 1 à 20

Première leçon- LES DÉBUTS (sélections de Genèse 1-11). La Bible dépeint Ia puissance, Ia majesté, la bonté de Dieu et l'harmonie qu'il voulait pour sa création. L'harmonie est rompue par suite du péché de l'homme, mais Dieu promet son soutien à sa création malgré le péché.

Deuxième leçon - LE NOUVEAU DÉBUT (sélections de Genèse 12-50). Abraham répond à l'appel de Dieu et devient le nouveau modèle de l'humanité. Cette leçon comprend Ia promesse de Dieu de faire d'Abraham le père d'une grande nation, Ia façon dont la promesse est réalisée par Isaac, Jacob et Joseph, la descente des patriarches en Égypte.

Troisième leçon - LES PRÉPARATIFS EN VUE DE L'EXODE. Par un choix de textes d'Exode 1-13, le lecteur se représente Ia chute du peuple, de la prospérité à l'oppression et Ia miséricordieuse intervention du Dieu tout-puissant qui leur suscite un chef en la personne de Moise On y étudie le personnage de ce grand serviteur de Dieu. On y examine aussi l'origine de la Pâque. A partir de Ia leçon 3, il y aura des passages sur l'enseignement de l'Église catholique sur la façon d'aborder l'interprétation de I 'Écriture sainte

Quatrième leçon- DIEU MANIFESTE SA PUISSANCE. A partir de textes d'Exode 14-17, 32-33, et de Nombres 12, nous examinerons Ia puissante intervention du Seigneur dans l'histoire des hommes lorsqu'il délivre le peuple de la puissante armée égyptienne. On y étudie encore le personnage de Moïse.

Cinquième leçon- VOUS SEREZ MON PEUPLE- L'ALLIANCE. Par l'étude de textes choisis dans Exode 19-24, cette leçon traite de la formation de son peuple par Dieu. Ȁpres lui avoir donne sa liberté, il lui offre de se lier à lui en devenant son Dieu. Le peuple est appelé à répondre et à devenir son peuple, un peuple libre, une société juste.

Sixième leçon - LA LOI. Choix de passages pris dans I 'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome pour décrire le plan de Dieu pour la formation et le maintien d'une société de liberté et de justice. La Loi est la charte de liberté.

Septième leçon LE DON DE LA TERRE. Cette leçon comprend l'entrée du peuple dans Ia terre que Dieu a promis de lui donner et Ia vie de celui-ci sous les Juges (chefs locaux).

Huitième leçon- LES ORIGINES DE LA ROYAUTÉ. Avec des textes choisis dans les livres des Juges et 1 Samuel, cette leçon décrit le besoin croissant d'unification des tribus sous un roi; les arguments pour et contre une telle mesure et l'établissement de Saul comme roi.

Neuvième leçon- Le Bien Aimé (choix de textes de 1 et 2 Samuel) L'histoire de I 'accession de David au pouvoir et ses réalisations (l'unification d'Israël et l'expansion de ses frontières). Le personnage de David est étudié : sa relation unique avec le Seigneur ; son souci pour son peuple. A travers tout cela, nous voyons pourquoi les générations successives l'ont considéré comme Roi modèle.

Dixième leçon - LA GLOIRE ET SES CONSÉQUENCES (choix de textes de 1 et 2 Rois).

Salomon succède à David et se révèle un souverain sage qui organise Ia nation, construit un grand temple et un palais et fait d'Israël une importante nation commerçante. Toutefois, les germes du mécontentement apparaissent ; on remarque les premières indices de la division du royaume.

Onzième leçon- LES PROPHÈTES EN ISRAËL (choix de textes de Samuel, 1 et 2 Rois, Amos et Osée). On étudie les étapes du développement du mouvement prophétique : ses origines ; ses premières expressions et Ia dernière période de Ia prophétie classique. On y décrit Amos et Osée, deux prophètes du début de la période classique, ainsi que les grandes lignes des caractéristiques et thèmes principaux de la prophétie classique.

Douzième leçon- LES PROPHÈTES DE JUDA (1). A une époque de prospérité, de moralité à Ia traîne et de compromis politico-religieux, les prophètes Isaïe et Michée proclament la parole de Dieu. Les grands thèmes sont esquisses et un choix de lectures prises dans ces deux livres prophétiques données. La leçon s'achève par un résume du mouvement prophétique dans le peuple de Dieu.

Treizième leçon- LES PROPHÈTES DE JUDA (2). Choix de textes pris dans Jérémie et Sophonie, de la période avant l'Exil et durant l'Exil. Avec le prophète Jérémie, on y étudie les conflits personnels qu'entraîne Ia vocation de prophète. Les thèmes principaux du livre de Sophonie y sont esquisses.

Quatorzième leçon- LES PROPHÈTES DE L'EXIL (1) (choix de textes des Lamentations et d'Ézéchiel). Les développements ultérieurs des écrits prophétiques y sont décrits en se servant du livre d'Ézéchiel. Ézéchiel, qui prophétise pendant I 'Exil à Babylone, révèle-les pèches du peuple et lui donne une nouvelle espérance pour l'avenir.

Quinzième leçon LES PROPHÈTES DE L'EXIL (2) (choix de textes d'Isaie 40-66). L'écrivain du Second laie proclame Ia parole de consolation au peuple de Dieu en exil. Cette leçon comprend aussi une étude du Serviteur souffrant et des prophéties liées au retour d'exil du "petit reste".

Seizième leçon- LES NOUVELLES ORIENTATIONS (choix de textes d'Esdras, Malachie, Néhémie, Ruth et Jonas). On y décrit l'œuvre littéraire de Ia communauté exilique et postexilique ; on y étudie sa nouvelle direction et ses orientations en tant que peuple religieux.

Dix-septième leçon- LE DÉBUT DE LA LITTÉRATURE SAPIENTIELLE (choix de textes des Proverbes et de Job). On se penche dans cette leçon sur les écrits des sages d'Israël.

Ils savent lier le pratique et le profond; des conseils pour la vie de famille, les questions financières, la politique, etc. coulent sous Ia plume des auteurs des Proverbes ; Job sonde les voies de Dieu parmi les hommes.

Dix-huitième leçon - LES DERNIERS écrits SAPIENTIELS (choix de textes de I 'Ecclésiaste, du Cantique des Cantiques et de I 'Ecclésiastique). Description de certains traits des derniers écrits

Dix-neuvième leçon- Persécution et Espérence. Brève description de Ia littérature apocalyptique avec des textes choisis de 1 et 2 Maccabées et de Daniel. Le Livre de Ia Sagesse.

Vingtième leçon- LA LOUANGE DU PEUPLE (choix de textes des Psaumes). Les grandes prières d'Israël atteignent au cœur de sa foi. Une étude des Psaumes comprend leur origine et leur genre, ainsi que leur emploi par le peuple de Dieu.

Instructions pour l'utilisation de MONTÉE

(cheminement biblique)

Présentation

MONTÉE : Leçons 1 a 20, se compose d'un choix de lectures prises dans l'Ancien Testament avec commentaire et exercices. C'est un guide de l'Ancien Testament et, par conséquent, la partie la plus importante du programme est la lecture de Ia Bible. Le commentaire est conçu pour avoir peu ou pas du tout de sens a moins qu'on lise les passages bibliques. Les textes à lire pour chaque leçon sont indiqués par le mot Lecture.

Dans chaque leçon, vous remarquerez le terme Objectifs. Ces objectifs font ressortir les tâches qui vous sont assignées pour la leçon, ou partie de la leçon. Les Objectifs n'épuisent pas toute une leçon ou une partie d'une leçon; ils ne sont la que pour faire ressortir Ia matière sur laquelle nous estimons que devrait porter le test pour chaque leçon. Pour comprendre le but des Objectifs, vous pourriez faire précéder le texte de "a la fin de cette leçon (de cette partie), je devrais pouvoir...". Par exemple: "A la fin de la première leçon, je devrais pouvoir esquisser la façon dont les auteurs sacrés présentent l'harmonie..." Les Objectifs vous préparent à l'avance pour les Exercices pratiques de chaque leçon, et le test a la fin de chaque leçon.

Les Exercices pratiques sont places après chaque partie d'une leçon. De bonnes réponses aux Exercices pratiques vous indiquent que vous apprenez au fur et a mesure. Vos réponses peuvent être confirmées en vérifiant immédiatement avec le Corrigé qui se trouve a la fin de chaque leçon.

L'auto-évaluation a la fin de chaque leçon cernera l'Objectif de la leçon. De bonnes réponses au test indiqueront que vous avez appris ce que vous deviez dans cette leçon. Vous pouvez vérifier vos réponses avec le Corrigé à la fin de la leçon.

Beaucoup de questions sont très simples, mais d'autres supposent que vous relisiez des passages de Ia Bible qui prendront un peu de temps.

Les livrets vous parviendront en une livraison. Nous recommandons aux animateurs de groupes de distribuer les leçons au fur et à mesure. La quantité de livrets pourrait décourager quelques participants.

Réunions de groupe

Les souscripteurs qui appartiennent à un groupe devraient faire les leçons individuellement avant les réunions. A Ia fin de chaque leçon, il y a des "Recommandations pour les réunions de groupe". La démarche normale pour Ia réunion devrait comporter deux étapes : Ia première est une réflexion d'un texte de I 'Écriture. Le groupe devrait essayer de s'assurer que le texte est compris de tous les membres avant de passera l'étape suivante. La seconde étape est pour discuter ce que le texte biblique a à nous dire aujourd'hui. C'est ici que les implications et l'application du passage de l 'Écriture peuvent etre considerees. Le groupe devrait s'examiner pour veiller ace que la discussion de Ia seconde etape ne s'egare pas trop du vrai sens du texte étudié dans la premiere etape.

Ces deux étapes de la réunion de groupe devraient aider votre groupe à bien fonctionne; mais cette démarche, ou toute autre démarche, ne peut pas garantir que le groupe atteindra toujours des fins éfficaces. La composition d'un groupe et les processus particuliers de dynamique de groupe qui peuvent s'y développer peuvent interférer avec l'accomplissement de sa tache par le groupe. Les membres d'un groupe, par exemple, peuvent avoir un calendrier "privé" qui est en désaccord avec la tâche que s'est fixée le groupe; certains membres peuvent acquérir un rôle de domination et d'autres de soumission; certains seront peut-être très consciencieux et d'autres le seront mains; certains, positifs, d'autres négatifs, dans leurs réponses sur le plan affectif.

Les membres d'un groupe ne devraient pas trop se préoccuper de dynamique de groupe. Ils devraient, cependant, être conscients des conflits de groupe qui nuisent a Ia tache assignée et essayer de les résoudre.

On ne devrait pas se surprendre de constater que chaque groupe comprend des personnes uniques qui adoptent certains rôles calqués sur tout un ensemble de relations interpersonnelles. La diversité dans un groupe présente de grands avantages et ne devrait pas être supprimée ni déplorée. Même si une dynamique se développe qui semble entraver le groupe dans sa tache, il ne conviendrait pas de s'alarmer; car généralement, certains membres du groupe prendront le dessus et résoudront le conflit.

Une bonne attitude à adopter est d'accepter comme inévitable qu'il y ait certaines tensions dans le groupe. Les réunions n'en seront que plus intéressantes et plus bénéfiques.

C'est un fait reconnu que l'on apprend et que l'on se rappelle surtout ce qui est partage avec autrui. Les adultes retiennent beaucoup moins ce qu'ils lisent et garde pour eux-mêmes. Le partage en groupe est la façon la plus efficace d'apprendre ce qui est dans le programme.

La correspondance de groupe devrait être représentative du groupe. Quand un groupe décide de nous écrire une lettre, il devrait prendre du temps à la réunion pour en parler et pour se mettre d'accord sur le contenu de Ia lettre. (II est demandé aux membres des groupes de ne pas écrire individuellement.)

Nous recommandons que les réunions de groupe commencent et finissent par Ia prière. Au commencement, il pourrait y avoir: une prière avec le Psaume lié à Ia leçon, une lecture des textes à étudier à la réunion et un court moment de silence suivi d'une brève prière. La réunion pourrait se terminer par un hymne, un psaume ou autre prière.

Les Trois Événements de I 'Histoire du Peuple

II y a trois événements dans l'histoire du peuple de Dieu que vous devez avoir clairement et fermement a l'esprit avant de commencer la 1er leçon. Ce sont l'Exode -l'Alliance, David et l'Exil. Lisez et relisez cette brève description, partagez la avec les autres, jusqu'a ce que vous Ia sachiez presque par cœur.

L'Exode: environ 1250 av. J.C.

L'EXODE est l'événement de Ia libération d'un groupe en esclavage en Égypte. Conduit par Moise, que Dieu a appelé dans ce but, il a fui les conditions tyranniques de Ia société égyptienne et s'est dirigé vers Ia Palestine en passant par le désert. Avec l'armée égyptienne sur les talons, le peuple s'est trouve dans une impasse: sa route était bloquée par une masse d'eau.

Alors que tout espoir semblait perdu, un événement important et étonnant s'est produit. Tandis qu'il était incapable de se tirer de Ia, Dieu a détruit les Égyptiens, permettant au peuple de continuer son chemin en paix.

L'événement de L'Exode comprend celui de l'Alliance ou la bande d'esclaves émancipes a rencontré Dieu sur Ia Montagne. C'est alors qu'ils ont été établis par Dieu en un peuple, son peuple. Dieu leur a donné un but, un nouveau mode de vie et la promesse de les conduire dans le pays de Canaan.

Ce grand événement a fait I 'objet de profondes réflexions de la part de nombreux saints et penseurs des générations successives. II a appris au peuple que Dieu est le défenseur des sans défense, le Fidele qui "renverse les puissants et élève les humbles" (Lc 1,52).

David: Environ 1000 av. J.C.

Une fois arrivées en Canaan les tribus luttèrent pour conserver Ia nouvelle identité que Dieu leur avait donnée et pour réaliser leur unité en tant que nation. L'unite qu'ils s'efforçaient d'obtenir est devenue réalité sous DAVID. ll a réussi à faire une grande nation des tribus du Nord et des tribus du Sud.

David est passé dans l'histoire comme le roi modèle qui a gouverné avec justice et s'est gagné l'amour et la faveur du peuple. A mesure que le temps passait et qu'il était soumis à des rois de moindre valeur et nettement injuste, le peuple évoquait le règne de David et se mettait à espérer un autre roi comme lui, un "nouveau David". Bethleem, son lieu de naissance, et Jérusalem, sa ville, devinrent des signes d'espérance dans l'esprit des prophètes et du peuple.

Ȁ Ia suite des règnes de David et de Salomon, la nation s'était divisée en deux Royaumes: Israël au Nord et Juda au Sud. Au bout de deux cents ans d'existence, le royaume du Nord fut conquis et dévasté par les Assyriens.

L'Exil: 587-538 av. J.C.

Le royaume du Sud dura environ quatre cents ans et fut lui aussi conquis. Les Babyloniens envahirent le pays, détruisirent la Cite Sainte de Jérusalem et déportèrent des dizaines de milliers de personnes en Babylonie. C'était le commencement de I 'EXIL.

Ils vécurent en exil une cinquantaine d'années. Ils auraient pu se laisser assimiler à la culture babylonienne. Ils étaient en danger de perdre leur identité, mais ils ne la perdirent pas. L'Exil fut comme une sorte de "retraite", un temps de profonde réflexion et de purification de leur foi.

C'est alors que Dieu fit un nouveau miracle pour eux en suscitant Cyrus le Perse dont les armées puissantes défirent les Babyloniens exécrés. II permit au peuple de retourner dans son pays et de rebâtir son temple. Cet étonnant revirement des événements finit par être considéré comme un "nouvel exode", un autre voyage dans le désert vers le pays que Dieu avait donné à son peuple.

Table des Dates importantes

1850 Abraham

1720 (a 1550) Les Hyksos dominent en Égypte

1700 Les Patriarches en Égypte

1250 L'EXODE

1220 L'entrée en Canaan

Les Juges

1025 Samuel et le roi Saul

1000 Le roi DAVID et le Royaume uni

Le roi Salomon et Ia construction du Temple

930 Le Royaume divise (Juda et Israël)

850 Elie

Élisée

750 Le prophète Amos

Le prophète Osée

740 Le prophète Isaie

Le prophète Michée

721 La chute du Nord (Israel)

587 La chute du Royaume du Sud (Juda)

587-538 L'EXIL

538 Cyrus de Perse permet le retour du peuple à Juda

520 Construction du second Temple

440 Néhémie

330 Alexandre le Grand conquiert la Palestine

165 Les Maccabées

Livres Bibliques

Abréviations des noms des livres bibliques

ANCIEN TESTAMENT

Gn. Genese Pr. Proverbes

Ex. Exode Qo. Ecclesiaste (Qohelet)

Lv. Levitique Ct.Cantique

Nb. Nombres Sg. Sagesse

Dt. Deuteronome Si. Ecclesiastique (Siracide)

Jos. Josue Is . lsaie

Jg. Juges Jr. Jeremie

Rt. Ruth Lm. Lamentations

1 s. 1 Samuel Ba. Baruch

2 s. 2 Samuel Ez. Ézéchiel

1 R 1 Rois On. Daniel

2 R. 2. Rois Os. Osée

1 Ch 1. Chroniques Jo. Joël

2 Ch 2 Chroniques Am. Amos

Esd Esdras Ab. Abdias

Ne. Néhémie Jon Jonas

Tb. Tobie Mi. Michée

Jdt Judith Na. Nahum

Est. Esther Ha. Habaquq

1 M. 1 Maccabees So . Sophonie

2M. 2 Maccabees Ag. Aggée

Jb. Job Za. Zacharie

Ps. Psaumes Ml. Malachie

NOUVEAU TESTAMENT

Mt. Matthieu Tm. 1 Timothée

Mc. Marc 2 Tm 2 Timothée

Lc. Luc. Ti. Tite

Jn Jean Phm.Philemon

Ac Actes des Apôtres He. Hébreux

Rm. Romains Jc. Épître de Jacques

1 Co 1 Corinthiens 1P 1 Épître de Pierre

2 Co 2 Corinthiens 2P. 2 Épître de Pierre

Ga. Galates 1 Jn 1 Épître de Jean

Ep. Éphésiens 2 Jn. 2 Épître de Jean

Ph. Philippines 3 Jn. 3 Épître de Jean

Col. Colossiens Jude Épître de Jude

1 Th. 1 The saloniciens Ap. Apocalypse

2 Th 2 The saloniciens

Abréviations des Livres Bibliques par Ordre Alphabétique

Ab.Abdias Jdt Judith 1 p 1re épître de

Ac. Actes des Apôtres Jg. Livre des saint Pierre

AG. Aggée Juges 2P. 2e épître de

Am. Amos Jl Joel saint Pierre

Ap. Apocalypse Jn. Évangile selon Ph. Épître aux

Ba. Baruch saint Jean Philippines

1 Ch 1er livre des 1 Jn 1er épître de Phm. Épître à Philémon

Chroniques saint Jean Pr. Proverbes

2 Ch. 2e livre des 2 Jn. 2e épître de Ps. Psaumes

Chroniques saint Jean Qo. Ecclésiaste

1 Co 1er épître 3 Jn. 3e épître de (Qohelet)

aux Corinthiens saint Jean 1 R 1er livre des Rois

2 Co. 2e épître Jon. Jonas 2 R. 2e livre des Rois

aux Corinthiens Jos Livre de Josué Rm. Épître aux

Col. Épître Jr. Jérémie Romains

aux Colossiens Jude Épître de Jude Rt. Ruth

Ct. Cantique des Cantiques Lc Évangile selon saint Luc 1 S. 1er livre de

Samuel

On. Daniel Lm. Lamentations 2S. 2e livre de

Dt. Deutéronome Lv. Lévitique Samuel

Ep. Épître aux 1 M. 1er livre des Sg. Sagesse

Éphésiens Maccabees Si. Ecclésiastique

Esd. Esdras 2M 2e livre des (Siracide)

Est. Esther Maccabees So. Sophonie

Ex Exode Mc. Évangile selon Tb.Tobie

Ez. Ézéchiel saint Marc 1 Th. 1er épître aux

Ga. Épître aux Mi. Michée Thessaloniciens

Galates Ml.Malachie 2 Th 2e épître aux

Gn. Genèse Mt. Évangile selon Thessaloniciens

Ha. Habaquq saint Matthieu Tm.1er épître a

He. Épître aux Na.Nahum Timothée

Hébreux Nb. Nombres 2 Tm 2e épître a

Is. lsaie Ne. Néhémie Timothee

Épître de Jacques Za Zacharie

Abréviations supplémentaires

v. vers (devant une date)

ch. chapitre(s)

DV Dei Verbum (La Parole de Dieu) titre latin pour La

Dogmatique sur Ia Révélation Divine

gr. grec

hebr. hebreu

BJ Bible de Jérusalem

lat latin

LXX les Septante (traduction grecque de !'Ancien Testament

datant du 3e-2e siècle avant J.C.)

ms, mss manuscrit(s) (exemplaire écrit a Ia main d'un livre de la Bible)

T.M. texte massorétique (Ia Bible hébraïque standard)

NT Nouveau Testament

AT Ancien Testament

Vulg La Vulgate (traduction latine de St-Jérôme)

v., vv. verset(s)

s. siècle

Explication des Références bibliques

Gn 1 Genèse, chapitre 1

Gn 1-11 Genèse, chapitres 1 a 11 compris

Gn 1,1 Genèse, chapitre 1, verset 1

Gn. 2,5-25 Genese, chapitre 2, versets 5 à 25

Gn 3,1 - 6,4 Genèse, chapitre 3, verset 1 a chapitre 6, verset 4

Ex 5,6 et 9-15 Exode, chapitre 5, verset 6 et versets 9 à 15

Ex 12,-28;13,1-10 Exode, chapitre 12, versets 1-28 et chapitre 13, versets 1-10

Ex 1,8s Exode chapitre 1, versets 8 et 9 (s = suivant)

Dt 16,5s Deutéronome chapitre 16, versets 5 et suivants

Gn 2,23a Genèse 2, La première partie du verset 23

Gn 2,23b Genèse 2, La deuxième partie du verset 23

Gn 2,23c Genèse 2, La troisième partie du verset 23

Gn 2,23d Genèse 2 La quatrième partie du verset 23

Exemples (tires de Ia Bible de Jérusalem, pages 17-20)

Comparez ces examples avec le texte de votre Bible.

Gn 1,1......................."Au commencement, Dieu créa le ciel et Ia terre."

Gn 1,31a..................."Dieu vit tout ce qu'il avait fait: cela était tres bon."

Gn 1,31b- 2,1............"II y eut un soir et if y eut un matin: sixième jour. Ainsi furent achèves le ciel et Ia terre, avec toute leur armée."

Gn 2,3s......................"Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car if s'était repose après tout son ouvrage de création. Telle fut Ia genèse du ciel et de Ia terre, quand ils furent crées."

Gn. 2,23a "Alors celui-ci s'écria: A ce coup, c'est l'os de mes os

Gn. 2,23b et Ia chair de ma chair!

Gn.2,23c Celle-ci sera appelée femme

Gn 2,23d car elle fut tirée de l'homme, celle-ci!"


Maintenant, a titre d'exercice, écrivez les textes de I ‘Écriture correspondant aux références suivantes:

1 Gn 2,23c


Gn 2,25- 3,1a


Gn 3,3s

Voici les réponses:

1 Gn 2,23c "celle-ci sera appelée femme."

Gn 3,1a "Or tous deux étaient nus, l'homme et sa femme, et ils n'avaient pas

honte l'un devant l’autre.Le serpant etait le plus ruse de tous les animaux des champs que Yahve, Dieu avait faits." (Genese, chapitre 2 versets 25, a chapitre 3,premiere partie du verset 1.)

Gn 3,3s "Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort. Le serpent répliqua à la femme: Pas du tout!" (Genèse, chapitre 3, versets 3 et 4)

Quelques difficultés dans l'utilisation de votre Bible

Toutes les traductions modernes ne suivent pas exactement le même système de numérotation pour des chapitres et les versets pour chaque livre de I ‘Ancien Testament. La plupart des traductions suivent Ia numérotation hébraïque, mais quelques-unes suivent Ia numérotation grecque (les Septante = LXX). La ou cela pourrait prêter à confusion, nous avons donne les deux références, par ex. 1 Rois 4,29-34 (LXX 5,9-14).

Les Psaumes

Numérotation: il en existe deux traditions: l'une basée sur Ia numérotation du texte hébreu, l'autre sur celle des Grecs (LXX). Les différences viennent du fait qu'une tradition traite certains psaumes comme un psaume, et !'autre traite le même psaume comme deux psaumes.

Hébreu Grec (LXX)

1 à 8 les mêmes que 1 à 8

9 et 10 deviennent 9

11 à 113 sont 10 à 112

114 et 115 deviennent 113

116 devient 114 et 115

111 à 146 sont 116 à 145

147 devient 146 et 147

148 à 150 es mêmes que 148 à 150

Numérotation des versets: beaucoup de psaumes ont un titre qui précède Ia première ligne du psaume. (Voir Ps 4: "Du maitre de chant. Avec instruments à cordes. Psaume. De David." Ces titres ont été ajoutes par les éditeurs. Ils ne sont pas considères comme faisant partie du texte sacre. Certaines traductions les omettent complètement.) Certaines traductions numérotent le titre comme étant le 1er verset (par ex. Bible de Jérusalem), d'autres ne numérotent pas le titre et commencent le 1er verset avec Ia première ligne du psaume lui-même (par ex. BJ). Nous suivons Ia numérotation utilisée dans Ia Bible de Jérusalem. Si vous utilisez une autre bible et remarquez que nos références ne semblent pas exactes, ajoutez 1 au numéro de notre verset (par ex. notre Ps 22,1 deviendra 22,2).

Autorisations de reproduction

Entraits de Ia Bible de Jérusalem, © Éditions du Cerf, Paris, 1955.autorise par l'éditeur.

Entraits de "Proverbes and Percepts", traduits par John A. Wilson dans Ancient Near Ester Textes Relating to the Old Testament, edite par James B. Pritchard, 3e ed. avec supplément© 1969 par Princeton University Press), pp. 413-429. Réimprime avec l'autorisation de Princeton University Press.


A propos de l'Auteur

Mgr Gervais est né à Elie au Manitoba, le 21 Septembre 1931. Il est le neuvième des quatorze enfants. Sa famille est venue du Manitoba à Sparta près de St. Thomas en Ontario quand il était juste un adolescent. Il est allé à l'école primaire de Sparta et a pris ses etudes secondaire à l'école Saint-Joseph à la ville de Saint-Thomas. Après le lycée, il est allé étudier pour la prêtrise au séminaire St. Pierre à London, en Ontario. Il a été ordonné prêtre en 1958.

Il a été envoyé à Rome pour les l'étude de l'Écriture Saintes. Cela a été suivi par des études à l'École biblique de Jérusalem. Il est retourné à London pour enseigner les Écritures Saintes pour les séminaristes au séminaire de Saint-Pierre.

En 1974, il a été demandé par l'évêque Emmett Carter de prendre en charge le Centre international de l'éducation religieuse du Verbe Divin. Ce Centre a été fondé par l'évêque Carter à fin de fournir une ressource pour l'éducation des adultes dans l'esprit de Vatican II.

Ce centre offrait des sessions d'une ou deux semaines avec plusieurs des meilleurs spécialistes en théologie de l'époque. Les étudiants venaient non seulement du Canada et des États-Unis, mais de partout dans le monde, en Australie, en Afrique, en Asie et en Europe.

Au moment où le Père Gervais est devenu le directeur, le Centre du Verbe Divin était déjà dominé par l'étude de l'Écriture sainte à laquelle il a ajouté la justice sociale. Cet aspect du programme d'études a été présenté par des gens de toutes les parties du «tiers monde» ; parmi lesquels se trouvaient le père Gustavo Gutierrez et le cardinal Dery du Ghana.

En 1976, la Conférence des évêques de l'Ontario ainsi que la Conférence canadienne des femmes religieuses ont demandé au Père Gervais d'offrir un cours d'étude par correspondance dans l'Écriture Sainte pour l'Église dans son ensemble, mais surtout pour les prêtres et les religieuses. C'est alors que le père Gervais a commencé à écrire "Montée", un ensemble de quarante leçons sur la Bible. Il était armé d'un trésor d'informations de tous les enseignants et les témoins de la foi qui avait enseigné au Centre du Verbe Divin.

Il était assisté par un grand nombre de collaborateurs enthousiastes : toutes les personnes qui ont présenté des exposés au Centre du Verbe Divin ont fourni du matériel ainsi qu'une équipe d'assistants.

Le travail a été terminé juste comme Père Gervais a été ordonné évêque auxiliaire de London (1980). Il a ensuite été nommé évêque du diocèse de Sault Sainte-Marie, et après quatre ans, archevêque d'Ottawa (1989).

Il a pris sa retraite en 2007, et au moment d'écrire ces lignes, il profite de sa retraite



Download this book for your ebook reader.
(Pages 1-26 show above.)