include_once("common_lab_header.php");
Excerpt for Montée - Introduction - Leçon 21-40 by , available in its entirety at Smashwords


Montée -Introduction Leçon 21 -40

par Marcel Gervais, archevêque émérite du diocèse d'Ottawa, Canada

Nihil obstat: Michael T. Ryan, B.A., M. A., Ph.D.

Imprimatur: + John M. Sherlock, évêque de London

London 31 Mars, 1980

Le contenu de ce livre a été publié la première fois en 1977 dans le cadre de la série Journey par les Programmes d'études de la foi catholique et est maintenant réédité en Smashwords par les Publications d'Emmaüs, Ottawa, ON, Canada sur Smashwords

Couverture: Les Nations se joigne au people de Dieu

© Programmes d'études de la foi catholique, une division du Centre international d'éducation religieuse 1977. Reproduction dans tout ou partie est interdite.



~~~~~~~~~~



Contenu

Avant-propos

Approche aux Livres du Nouveau Testament

Instructions pour l'utilisation de MONTÉE (cheminement biblique)

Explication des Références bibliques

A propos de l'Auteur

Avant-propos

Dans les vingt premières leçons de MONTÉE, nous avons considéré la littérature sacrée du peuple de Dieu portant sur les origines du monde et de l'humanité. Nous avons réfléchi sur Abraham et sur sa vocation en tant que père du peuple et modèle de foi. Nous avons vu Dieu agissant avec puissance pour sauver son peuple de l'esclavage et se l'attachant à lui dans l'Alliance. Dans ces événements, les qualités extraordinaires de chef chez Moïse ont été mises en évidence.

Nous avons ensuite suivi la croissance du peuple alors qu'il prenait possession de la terre et luttait avec les nouvelles formes d'autorité et d'organisation qu'exigeait cette nouvelle vie. Nous avons examiné com¬ment David avait apporté la paix au peuple et fait de la royauté la forme normale d'autorité. Nous avons entendu la voix des prophètes comme ils protestaient contre les maux de leur temps et dirigeaient les coeurs des membres du peuple vers l'avenir, un avenir qui pouvait être un puits de désastres ou de bénédictions, selon les choix que faisait le peuple. Nous avons lu les poèmes passionnés dans lesquels ils comptaient sur un geste futur de Dieu, un geste de délivrance.

Nous avons également réfléchi sur les écrivains sacrés de la tradition sapientielle et nous avons vu chez eux un amour de l'humanité, un respect de la bonté du monde, de la beauté de tout ce qui est humain. Nous avons lu comment le peuple s'est débattu avec les problèmes de survie sans rois après l'Exil; com¬ment il est devenu un peuple qui révérait la parole écrite de Dieu et espérait un acte de salut final de la part de Dieu. Nous avons vu comment, au cours du dernier siècle avant la venue de Jésus, le peuple s'est mis à espérer de plus en plus désespérément en cet acte final de Dieu. La première partie de l'histoire du peuple s'est terminée dans une espérance fébrile.

Quand Jésus est venu et a annoncé qu'il était l'accomplissement de l'espérance authentique, beaucoup l'ont suivi au début. Toutefois, ce n'a pas été long qu'il devienne clair que l'espérance qu'il offrait n'était pas celle que la plupart dans le peuple voulaient. Les foules diminuèrent; l'opposition crut. Son message d'amour et de pardon n'était pas assez pour certains et trop pour d'autres. ll aurait pu choisir d'échapper à une mort violente, mais ce n'est pas ce qu'il fit. Mais la mort de Jésus fut l'occasion du plus formidable des actes de Dieu, le plus définitif: Il a ressuscité son Fils d'entre les morts. Une poignée de ses disciples les plus intimes furent d'abord abasourdis par sa résurrection et ensuite débordant d'une vie nouvelle. L'Esprit du Seigneur est venu sur eux, leur donnant le courage de Jésus lui-même. Ils se mirent à le proclamer le Messie, l'Oint de Dieu. La communauté des disciples vit son nombre grandir et commença à se répandre dans tout l'Empire romain.

À mesure que les communautés grandissaient et que le temps passait, certains écrits virent le jour: des lettres écrites par les grands chefs, des recueils des paroles de Jésus, des récits des événements de sa vie et surtout de ses souffrances et de sa mort. Avec le temps, un nouveau type d'écrits apparut que l'on appela Évangile (Bonne Nouvelle). Finalement, tous les écrits que nous connaissons comme les livres du Nouveau Testament furent reconnus comme inspirés par l'Esprit-Saint. Ce sont ces écrits que nous allons considérer dans les leçons suivantes.

Ces quarante leçons auront abordé la plupart des aspects importants des écrits concernant notre cheminement de foi. Le reste est écrit par nos vies à mesure que nous nous consacrons à la tâche de devenir une "bénédiction pour les nations", tandis que nous attendons le retour du Seigneur dans la gloire. Et seul son retour donnera un sens définitif et total à l'histoire humaine et à notre cheminement.

M. A. Gervais

Approche aux Livres du Nouveau Testament

Tous les livres du Nouveau Testament ont été écrits dans la foi et pour le bien de la foi. Nous essayons, au cours de ces leçons, de respecter cette vision de foi. Notre but est d'affermir, d'enrichir et d'informer la foi, la même foi qui a donné naissance aux livres du Nouveau Testament. Bien que cette foi se soit développée et ait été exprimée de toutes sortes de façons dans notre histoire, elle demeure la même foi.

Jésus est ressuscité

Au centre de la foi se trouve la résurrection de Jésus. Le message principal de tout le Nouveau Testament repose sur le fait "qu'il est ressuscité". En lui le but de notre cheminement humain - la vie avec Dieu - a été atteint: Jésus qui était, est et sera toujours l'un de nous est devenu par sa résurrection "nous avec Dieu". La vraie portée du fait qu'il ne fait qu'un avec nous ne peut se voir que dans son éternelle identité à Dieu: puisqu'il a enduré toutes les contraintes de notre vie humaine terrestre, il peut être présent à tous, il n'est donc pas seulement "nous avec Dieu", mais aussi "Dieu avec nous".

À cause de la résurrection, tout le reste à propos de Jésus a pris de l'importance: ses souffrances et sa mort, son enseignement, ses actions, ses oeuvres de puissance, sa naissance. C'est à cause de sa résurrection que ses événements ont été mis par écrit et conservés. De fait, toute l'expérience du peuple de Dieu contenue dans les livres de l'Ancien Testament a revêtu une nouvelle importance à cause de la résurrection.

Jésus, le Christ

Avec la résurrection, ce que cela voulait dire quand Jésus était appelé "le Christ", l'Oint de Dieu, est devenu clair. Dans son sens le plus large, ce titre signifiait que Jésus était l'accomplissement de toutes les espérances de la Loi, des Prophètes et des Écrits. Pour la Loi, Jésus est le Nouvel Adam, le premier à atteindre la plénitude de l'humanité en Dieu; Jésus est le descendant d'Abraham par lequel seront bénies toutes les nations du monde; il est le nouveau Moïse qui conduit l'humanité à travers l'Exode final de la mort à la vie; il est la nouvelle Alliance qui unit Dieu et l'humanité à jamais; sa Bonne Nouvelle accomplit la Loi donnée sur le Sinaï. Pour les Prophètes, Jésus est l'Oint en qui les promesses faites à David sont accomplies et dépassées; il est celui qui non seulement défendait les pauvres mais est devenu l'un d'eux, leur frère et leur Dieu; il est le Serviteur qui a pris sur lui les péchés du monde, donnant sa vie pour que d'autres puissent vivre. Pour les auteurs des Écrits, il est la grande Louange de Dieu, celui que les Psalmistes ont chanté; il est la Sagesse de Dieu, celui en qui la quête de la vérité trouve son aboutissement.

Jésus, le Seigneur

Quand les Évangiles et les autres livres du Nouveau Testament parlent de Jésus, ce n'est pas pour nous dire quelque chose d'un grand homme, d'un maitre exceptionnel, d'un prophète extraordinaire. Dans tous les livres du Nouveau Testament, Jésus est celui dont le nom est au-dessus de tout nom, Son nom est un norn qui était jadis réservé à Dieu seul: le Seigneur. À lui appartiennent toute la puissance et l'autorité de Dieu. À lui, par conséquent, est due l'obéissance.

Telle est la foi qui a donné naissance à tous les livres du Nouveau Testament. Cette foi était le don fait au peuple appelé à se rassembler par le Seigneur ressuscité - l'Église. C'est dans et par l'Église que Jésus, le Seigneur, continue son ministère et rend présent pour nous le mystère de sa mort et de sa résurrection. C'est donc par l'Église que nous en viendrons à connaître Jésus qui est présenté dans le Nouveau Testa¬ment et c'est dans cette même Église que nous deviendrons un avec lui, en partageant cette vie et cette victoire qui conduit à l'union avec notre père. L'étude la plus poussée des livres du Nouveau Testament ne peut pas remplacer la vie de foi vécue quotidiennement dans la communauté rassemblée par Jésus qui est Seigneur.

La foi que nous professons ne nous a jamais empêchés de voir le rôle de la raison. Nous utilisons donc dans ces leçons toutes les connaissances dont nous disposons. Notre objectif n'est, toutefois, pas de faire de nos lecteurs des érudits; nous n'entrerons pas dans des discussions longues et détaillées sur des points qui relèvent des érudits, mais non des besoins de nos lecteurs. Sur les points où les spécialistes sont en désaccord et où nous sommes obligés d'exprimer une opinion, nous ferons généralement remarquer qu'il y a un désaccord entre les spécialistes et nous prendrons une position que nous estimons soutenable. Finalement, nous essaierons toujours d'être fidèles à la foi de l'Église qui nous a donné les livres du Nouveau Testament.

Répartition des Livres du Nouveau Testament dans les leçons 21 à 40

L'Évangile selon saint Marc Leçons 21,22,23

L'Évangile selon saint Luc, les Actes des Apôtres Leçons 24,25,26,27

L'Évangile selon saint Matthieu Leçons 28,29,30

L'Évangile selon saint Jean, la première épître de saint Jean Leçons 31,32,33

Les épîtres de saint Paul Leçons 34,35,36,37

Choix d'autres écrits du Nouveau Testament Leçons 38,39

L'Apocalypse , Leçon 40

Le commentaire sur "la Révélation divine", commencé à la 3e leçon, sera terminé à la 30e leçon. (La Révélation divine est le document du Concile Vatican il qui donne l'enseignement officiel de l'Église sur la sainte Écriture.)

Instructions pour l'utilisation de MONTÉE (cheminement biblique)

Présentation

MONTÉE: Leçons 21 à 40, se compose d'un choix de lectures prises du Nouveau Testament avec commentaires et exercices. C'est un guide du Nouveau Testament et, par conséquent, la partie la plus importante du programme est la lecture de la Bible. Le commentaire est conçu pour avoir peu ou pas du tout de sens à moins qu'on lise les passages bibliques. Les textes à lire pour chaque leçon sont indiqués par le mot Lecture.

Dans chaque leçon, vous remarquerez le terme Objectifs. Ces Objectifs font ressortir les tâches qui vous sont assignées pour la leçon, ou partie de la leçon. Les Objectifs n'épuisent pas tout une leçon ou une partie d'une leçon; ils ne sont là que pour faire ressortir la matière sur laquelle nous estimons que devrait porter le test pour chaque leçon. Pour comprendre le but des Objectifs, vous pourriez faire précéder le texte de "à la fin de cette leçon (de cette partie), je devrais pouvoir,..". Par exemple: "À la fin de la vingt et unième leçon, je devrais être capable de décrire comment a été formé l'Évangile selon saint Marc." Les Objectifs vous préparent à l'avance pour les Exercices pratiques de chaque leçon, et le test à la fin de chaque leçon.

Les Exercices pratiques sont placés après chaque partie d'une leçon. De bonnes réponses aux Exercices pratiques vous indiquent que vous apprenez au fur et à mesure. Vos réponses peuvent être confirmées en vérifiant immédiatement avec le Corrigé qui se trouve à la fin de chaque leçon.

L'auto-évaluation à la fin de chaque leçon cernera l'Objectif de la leçon. De bonnes réponses au test indiqueront que vous avez appris ce que vous deviez dans cette leçon. Vous pouvez vérifier vos réponses avec le Corrigé à la fin de la leçon.

Beaucoup de questions sont très simples, mais d'autres supposent que vous relisiez des passages de la Bible qui prendront un peu plus de temps.

Correspondance

Tout abonnement (de groupe ou individuel) donne le droit de correspondre avec le personnel de MONTÉE. Vous pouvez faire parvenir vos questions, vos problèmes ou des commentaires d'ordre général, mais c'est absolument facultatif.

Les livrets vous parviendront en une livraison. Nous recommandons aux animateurs de groupes de distribuer les leçons au fur et à mesure. La quantité de livrets pourraient décourager quelques participants.

Réunions de groupe

Les souscripteurs qui appartiennent à un groupe devraient faire les leçons individuellement avant les réunions. À la fin de chaque leçon, il y a des Recommandations pour les réunions de groupe. La démarche normale pour la réunion devrait comporter deux étapes: la première est une réflexion d'un texte de l'Écriture. Le groupe devrait essayer de s'assurer que le texte est compris de tous les membres avant de passer à l'étape suivante. La seconde étape est pour discuter ce que le texte biblique a à nous dire aujourd'hui. C'est ici que les implications et l'application du passage de l'Écriture peuvent être considérées. Le groupe devrait s'examiner pour veiller à ce que la discussion de la seconde étape ne s'égare pas trop du vrai sens du texte étudié dans la première étape.

Ces deux étapes de la réunion de groupe devraient aider votre groupe à bien fonctionner; mais cette démar-che, ou tout autre démarche, ne peut pas garantir que le groupe atteindra toujours des fins efficaces. La composition d'un groupe et les processus particuliers de dynamique de groupe qui peuvent s'y développer peuvent interférer avec l'accomplissement de sa tâche par le groupe. Les membres d'un groupe, par exemple, peuvent avoir un calendrier "privé" qui est en désaccord avec la tâche que s'est fixée le groupe; certains membres peuvent acquérir un rôle de domination et d'autres de soumission; certains seront peut-être très conscientieux et d'autres le seront moins; certains, positifs, d'autres négatifs, dans leurs réponses sur le plan affectif.

Les membres d'un groupe ne devraient pas trop se préoccuper de dynamique de groupe. Ils devraient, cependant, être conscients des conflits de groupe qui nuisent à la tâche assignée et essayer de les résoudre.

On ne devrait pas se surpendre de constater que chaque groupe comprend des personnes uniques qui adoptent certains rôles calqués sur tout un ensemble de relations interpersonnelles. La diversité dans un groupe présente de grands avantages et ne devrait pas être supprimée ni déplorée. Môme si une dynamique se développe qui semble entraver le groupe dans sa tâche, il ne conviendrait pas de s'alarmer; car généralement, certains membres du groupe prendront le dessus et résoudront le conflit.

Une bonne attitude à adopter est d'accepter comme inévitable qu'il y ait certaines tensions dans le groupe. Les réunions n'en seront que plus intéressantes et plus bénéfiques.

C'est un fait reconnu que l'on apprend et que l'on se rappelle surtout ce qui est partagé avec autrui. Les adultes retiennent beaucoup moins ce qu'ils lisent et gardent pour eux-mêmes. Le partage en groupe est la façon la plus efficace d'apprendre ce qui est dans ce programme.

Nous recommandons que les réunions de groupe commencent et finissent par la prière. Au commencement, il pourrait y avoir: une prière avec le Psaume lié à la leçon, une lecture des textes à étudier à la réunion et un court moment de silence suivi d'une brève prière. La réunion pourrait se terminer par une hymne, un psaume ou autre prière.

Abréviations des noms des livres bibliques

Ancien testament

Gn Genèse

Ex Exode

Lv Lévitique

Nb Nombres

Dt Deutéronome

Jos Josué

Jg Juges

Rt Ruth

1 S 1 Samuel

2 S 2 Samuel

1 R 1 Rois

2 R 2 Rois

1 Ch 1 Chroniques

2 Ch 2 Chroniques

Esd Esdras

Ne Néhémie

Tb Tobie

Jdt Judith

Est Esther

1 M 1 Maccabées

2M 2 Maccabées

Jb Job

Ps Psaumes

Pr Proverbes

Qo Ecclésiaste (Qohélet)

Ct Cantique

Sg Sagesse

Si Ecclésiastique (Siracide)

Is Isaie

Jr Jérémie

Lm Lamentations

Ba Baruch

Ez Ézéchiel

Dn Daniel

Os Osée

Jo Joël

Am Amos

Ab Abdias

Jon Jonas

Mi Michée

Na Nahum

Ha Habaquq

So Sophonie

Ag Aggée

Za Zacharie

Ml Malachie


Nouveux Testament

Mt Matthieu

Mc Marc

Lc Luc

Jn Jean

Ac Actes des Apôtres

Rm Romains

1 Co 1 Corinthiens

2 Co 2 Corinthiens

Ga Galates

Ep Éphésiens

Ph Philippiens

Col Colossiens

1 Th 1 Thessaloniciens

2 Th 2 Thessaloniciens

1 Tm 1 Timothée

2 Tm 2 Timothée

Ti Tite

Phm Philémon

He Hébreux

Jc Épître de Jacques

1 P 1 Épître de Pierre

2 P 2 Épître de Pierre

1 Jn 1 Épître de Jean

2 Jn 2 Épître de Jean

3 Jn 3 Épître de Jean

Jude Épître de Jude

Ap Apocalypse

Abréviations des Livres Bibliques par Ordre Alphabétique

Ab Abdias Jdt Judith 1 P 1re épître de

Ac Actes des Apôtres Jg Livre des saint Pierre

Ag Aggée Juges 2 P 2e épître de

Am Amos JI Joel saint Pierre

Ap Apocalypse Jn Évangile selon Ph Épître aux

Ba Baruch saint Jean Philippiens

1 Ch 1er livre des 1 Jn 1er épître de Phm Épître à Philémon

Chroniques saint Jean Pr Proverbes

2 Ch 2e livre des 2 Jn 2e épître de Ps Psaumes

Chroniques saint Jean Qo Ecclésiaste

1 Co ire épître 3 Jn 3e épitre de (Qohélet)

aux Corinthiens saint Jean 1 R 1er livre des Rois

2 Co 2e épître Jon Jonas 2 R 2e livre des Rois

aux Corinthiens Jos Livre de Josué Rm Épître aux

Col Épître Jr Jérémie Romains

aux Colossiens Jude Épître de Jude Rt Ruth

Ct Cantique des Cantiques Lc Évangile selon saint Luc 1 S 1er livre de

Samuel

Dn Daniel Lm Lamentations 2 S 2e livre de

Dt Deutéronome Lv Lévitique Samuel

Ep Épître aux 1 M 1er livre des Sg Sagesse

Éphésiens Maccabées Si Ecclésiastique

Esd Esdras 2 M 2e livre des (Siracide)

Est Esther Maccabées So Sophonie

Ex Exode Mc Évangile selon Tb Tobie

Ez Ézéchiel saint Marc 1 Th 1re épître aux

Ga Épître aux Mi Michée Thessaloniciens

Galates MI Malachie 2 Th 2e épître aux

Gn Genèse Mt Évangile selon Thessaloniciens

Ha Habaquq saint Matthieu 1 Tm 1re épître

He Épître aux Na Nahum Timothée

Hébreux Nb Nombres 2 Tm 2e épître

Isaïe Ne Néhémie Timothée

Jb Job Os Osée Tt Épître à Tite

Je Épître de Za Zacharie

Jacques

Abréviations supplémentaires

y. vers (devant une date)

ch . chapitre(s)

DV Dei Verbum (La Parole de Dieu) titre latin pour La Constitution Dogmatique sur la Révélation Divine

gr . grec

hébr. hébreu

BJ Bible de Jérusalem

lat latin

LXX la Septante (traduction grecque de l'Ancien Testament datant du 3e-2e siècle avant J.-C.)

ms, mss manuscrit(s) (exemplaire écrit à la main d'un livre de la Bible)

T.M. texte massorétique (la Bible hébraïque standard)

NT Nouveau Testament

AT Ancien Testament

Vulg. La Vulgate (traduction latine de St-Jérôme)

vs,vv. verset(s)

s. siècle

Explication des Références bibliques

Gn 1 Genèse, chapitre 1

Gn 1-11 Genèse, du chapitre 1 au chapitre 11

Gn 1,1 Genèse, chapitre 1, verset 1

Mc 7,24-37 Marc, chapitre 7, du verset 24 au verset 37

Lc 6,21, 24-26 Luc, chapitre 6, verset 21 et du verset 24 au verset 26

Lc 19,28 - 21,38 Luc, chapitre 19, verset 28 au chapitre 21, verset 38

Ex 12,1-28; 13,1-10 Exode, chapitre 12, versets 1 à 28 et Exode, chapitre 13, versets 1 à 10

Ex 1,8s Exode, chapitre 1, versets 8 et 9 (s = suivant)

Dt 16,5s Deutéronome, chapitre 16, verset 5 et versets suivants

Jn 8,12a Jean, chapitre 8, première partie du verset 12

Jn 8,12E Jean, chapitre 8, deuxième partie du verset 12

Jn 8,12c Jean, chapitre 8, troisième partie du verset 12

2 Th 1,1 Deuxième épître aux Thessaloniciens, chapitre 1, verset 1

Exemples (tirés de la Bible de Jérusalem)

Comparez ces exemples avec le texte que donne votre Bible.

"Généalogie de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham"

"Entrez par la porte étroite. Car large et spacicux est le chemin qui mène à la per-

dition, et il en est beaucoup qui le prennent; mais étroite est la porte et resserré

le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent."

"Demandez et l'on vous donnera;"

"cherchez et vous trouverez;"

"frappez et l'on vous ouvrira."

Maintenant, pour vous exercer, écrivez les textes de l'Écriture qui correspondent aux références suivantes:

2 Co 7,1

Ac 15,41 - 16,1

Jn 1,18a

Et voici les réponses:

2 Co 7,1: "En possession de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chaire et de l'esprit, achevant de nous sanctifier dans la crainte de Dieu." (2e épître aux Corinthiens, chapitre 7, verset 1)

Ac 15,41 - 16,1: ""Il traversa la Syrie et la Cilicie, où il affermit les Églises. Il gagna ensuite Derbé, puis Lystres. ll y avait là un disciple nommé Timothée, fils d'une juive devenue croyante, mais d'un père grec." (Actes des Apôtres, chapitre 15, verset 41 au chapitre 16, verset 1)

Jn 1,18a: "Nul n'a jamais vu Dieu,"

(Jean, chapitre 1, première partie du verset 18)

Quelques difficultés dans l'utilisation de votre Bible

Toutes les traductions modernes ne suivent pas exactement le même système de numérotation pour des chapitres et les versets pour chaque livre de l'Ancien Testament. La plupart des traductions suivent la numérotation hébraïque, mais quelques-unes suivent la numérotation grecque (la Septante = LXX). Là où cela pourrait prêter à confusion, nous avons donné les deux références, par ex. 1 Rois 4,29-34 (LXX 5,9-14).

Les Psaumes

Numérotation: il en existe deux traditions: l'une basée sur la numérotation du texte hébreu, l'autre sur celle des Grecs (LXX). Les différences viennent du fait qu'une tradition traite certains psaumes comme un psaume, et l'autre traite le même psaume comme deux psaumes.

Hébreu Grec (LXX)

1 à 8 les mêmes que 1 à 8

9 et 10 deviennent 9

11 à 113 sont 10 à 112

114 et 115 deviennent 113

116 devient 114 et 115

117 à 146 sont 116 à 145

147 devient 146 et 147

148 à 150 les mêmes que 148 à 150


Numérotation des versets: beaucoup de psaumes ont un titre qui précède la première ligne du psaume. (Voir Ps 4: "Du maître de chant. Avec instruments à cordes. Psaume. De David." Ces titres ont été ajoutés par les éditeurs. Ils ne sont pas considérés comme faisant partie du texte sacré Certaines traductions les omettent complètement.) Certaines traductions numérotent le titre comme étant le ter verset (par ex. Bible de Jérusalem), d'autres ne numérotent pas le titre et commencent le ler verset avec la première ligne du psaume lui-même (par ex. 111). Nous suivons la numérotation utilisée dans la Bible de Jérusalem. Si vous utilisez une autre bible et remarquez que nos références ne semblent pas exactes, ajoutez 1 au numéro de notre verset (par ex. notre Ps 22,1 deviendra 22,2).

Autorisations de reproduction

Extraits de la Bible de Jerusalem, vEditions du Cerf, Paris, 1955. Usage autorisrä par rediteur.



~~~~~~~~~~~~



Programmes d'Études de la Foi Catholique

C.P_ 2400

London, Ontario, Canada N6A 4G3

[5191 439-7280

MONTÈE est le premier des Programmes d'Études de la Foi Catholique prépare par "Divine Word Centre'', London, Oritaro, Canada

Le personnel de programmes d'études

De la foi catholique

Mgr Marcel Gervais - auteur de MONTÉE

M. Guy Lajoie

Mlle Joyce Kilpatrick

Mme Shirley Mitchell

M. Fion Pickersgitl

M. Martin Meulemeesters

S. Eloria Damphousse, o.s.u. Conseillère à la rédaction

S. Alma Biais, s.n.j.m.

Conseillers pour montée: Lecons 1.20

Père Carroll Stuhlmuelter, C.P. Catholic Theological Union, Chicago

(Ancien Testament)

Père Walter Vogels, p.b. Université St-Paul, Ottawa

(Ancien Testament)

M. Robert Bedecki, Université d'Athabasca, Edmonton

A propos de l'Auteur

Mgr Gervais est né à Elie au Manitoba, le 21 Septembre 1931. Il est le neuvième des quatorze enfants. Sa famille est venue du Manitoba à Sparta près de St. Thomas en Ontario quand il était juste un adolescent. Il est allé à l'école primaire de Sparta et a pris ses études secondaire à l'école Saint-Joseph à la ville de Saint-Thomas. Après le lycée, il est allé étudier pour la prêtrise au séminaire St. Pierre à London, en Ontario. Il a été ordonné prêtre en 1958.

Il a été envoyé à Rome pour les l'étude de l'Écriture Saintes . Cela a été suivi par des études à l'École biblique de Jérusalem. Il est retourné à London pour enseigner les Écritures Saintes pour les séminaristes au séminaire de Saint-Pierre.

En 1974, il a été demandé par l'évêque Emmett Carter de prendre en charge le Centre international de l'éducation religieuse du Verbe Divin. Ce Centre a été fondé par l'évêque Carter à fin de fournir une ressource pour l'éducation des adultes dans l'esprit de Vatican II.

Ce centre offrait des sessions de une ou deux semaines avec plusieurs des meilleurs spécialistes en théologie de l'époque. Les étudiants venaient non seulement du Canada et des États-Unis, mais de partout dans le monde, en Australie, en Afrique, en Asie et en Europe.

Au moment où le Père Gervais est devenu le directeur, le Centre du Verbe Divin était déjà dominée par l'étude de l'Écriture sainte à laquelle il a ajouté la justice sociale. Cet aspect du programme d'études a été présenté par des gens de toutes les parties du «tiers monde»; parmi lesquels se trouvaient le père Gustavo Gutierrez et le cardinal Dery du Ghana.

En 1976, la Conférence des évêques de l'Ontario ainsi que la Conférence canadienne des femmes religieuses ont demandé au Père Gervais d'offrir un cours d'étude par correspondance dans l'Écriture Sainte pour l'Église dans son ensemble, mais surtout pour les prêtres et les religieuses. C'est alors que le père Gervais a commencé à écrire "Montée", un ensemble de quarante leçons sur la Bible. Il était armé d'un trésor d'informations de tous les enseignants et les témoins de la foi qui avait enseigné au Centre du Verbe Divin.

Il était assisté par un grand nombre de collaborateurs enthousiastes : toutes les personnes qui ont présenté des exposés au Centre du Verbe Divin ont fourni du matériel ainsi qu' une équipe d' assistants.

Le travail a été terminé juste comme Père Gervais a été ordonné évêque auxiliaire de London (1980). Il a ensuite été nommé évêque du diocèse de Sault Sainte-Marie, et après quatre ans, archevêque d'Ottawa (1989).

Il a pris sa retraite en 2007, et au moment d'écrire ces lignes, il profite de sa retraite.


~~~~~~~~~~~~~~~~




Download this book for your ebook reader.
(Pages 1-21 show above.)