include_once("common_lab_header.php");
Excerpt for L'Éveil, comment ne pas y laisser a peau by , available in its entirety at Smashwords

L’ÉVEIL

COMMENT NE PAS Y LAISSER SA PEAU









Maridanie

Droit d’auteur et éditeur



Au fil du temps, nous avons révisé ce livre pour le garder à jour et le plus précis possible. Veuillez noter cependant que vous êtes responsable de toutes les actions que vous entreprenez à la suite de la lecture des idées contenues dans ce livre.



Tous les droits sont réservés. La distribution, la revente ou la copie non autorisée de ce matériel est illégale. Aucune partie de ce livre ne peut être copiée ou revendue sans autorisation écrite.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite ni retransmise sous quelque forme ou quelque moyen que ce soit : électronique, mécanique, incluant vidéo, photocopie ou tout système de saisie d’information, sans l’autorisation du détenteur du copyright.

L'auteure se réserve le droit d'utiliser l'intégralité de la loi dans la protection de sa propriété intellectuelle, y compris les contenus, les idées et les expressions ci-incluses.

L'éditeur décline toute responsabilité personnelle, perte ou risque encouru à la suite de toute information ou de tout conseil contenu dans la présente, directement ou indirectement.



Dépôt légal bibliothèque nationale du Québec, 2018

ISBN :

978-2-9817627-6-4,

978-2-9817627-4-0,

978-2-9817627-5-7

1065 de l’Acadie, Chambly, Quebec, Canada







http://maridanie.com

L’Éveil, comment ne pas y laisser sa peau



Table des matières :



Vivre Autrement

Le retour à Soi

Lorsque la noirceur éclipse la lumière

Comprendre le mental

Le focus

Libérer l’espace pour le Maître

Retrouver la nature

Bienvenue dans ce livret qui a pour humble désir de donner des pistes de lumière sur le merveilleux et brutal chemin de l’Éveil.

Mais qu’est-ce que l’Éveil en fait?

Pour comprendre l’Éveil, il faut choisir de s’ouvrir à ce qui n’est pas visible. Sortir du schème de pensées de l’humain et accepter qu’il y a beaucoup plus que cette vie sur terre. Vivre l’Éveil, c’est écouter la petite voix intérieure qui nous lance un appel. L’inspiration qui souhaite briser le moule dans lequel nous évoluons vie après vie depuis des milliers d’années.

Un grand désir nous habite alors de reprendre contact avec la divine essence en nous, reprendre contact avec le Tout, ici sur terre. Et c’est une décision très personnelle même si parfois, les humains que nous sommes n’en sont pas pleinement conscients. L’Éveil se déroule à plusieurs niveaux et notre cerveau n’en comprend qu’une partie.

Mais l’Éveil n’est pas la fin du parcours. Elle n’est que le commencement d’une aventure rude et merveilleuse à la fois.

Alors, bien sûr qu’il y aura encore le côté sombre des "forces obscures" (doutes, peurs, pouvoir, drames) pour quelque temps. Elles n’abandonneront pas la partie si facilement. Nous leur donnons de notre pouvoir depuis tellement longtemps. Mais ça n’a aucune importance. En cours de route, tu réaliseras, tu ressentiras en toi que tout ça n’est qu’énergie. Et que tu es la Conscience qui observe et qui choisit comment elle perçoit et comment elle réagit, d’instant en instant. Il n’y a ni bien ni mal en réalité, uniquement des expériences.

Il est fort probable que ce que tu traverses en ce moment est l’éclatement de l’identité. Tout ce que tu crois être la réalité et la vérité se brise en mille morceaux. Tu n’as plus vraiment de repères et il semble que par ta tête, tes pensées, tu n’arrives plus à rien. L’éveil est brutal, mais c’est aussi d’une grande beauté. Nous reprenons conscience que nous sommes les créateurs de notre vie et c’est comme manger un éléphant, une petite bouchée à la fois.

Peut-être as-tu parfois l’impression de ne plus savoir du tout qui tu es, de devenir fou ou de ne plus être à ta place nulle part. Ne crains rien, prends une profonde respiration, tout est dans un ordre divin parfait.

Le Retour à Soi

Nous avons appris, et ce pratiquement à la naissance, à voir la vie et la créer à partir de la tête et des pensées qui surgissent. Et directement relié aux pensées, les émotions que nous avons choisi de faire nôtres.

Bien sûr, il n’y a aucun mal à cela et on peut vivre ainsi durant plusieurs années (plusieurs vies) et avoir de magnifiques moments. Mais la vie sur terre étant ainsi construite, la dualité entre toujours en jeu et l’envers de la médaille refait inévitablement surface un jour ou l’autre. La noirceur et la lumière, la paix et la guerre, l’amour et la haine, le bonheur et la tristesse, le drame et la réconciliation, la richesse et la pauvreté n’en sont que quelques exemples.

Un jeu à terminer… si tu le veux

Je parle de jeu ici parce que profondément, c’en est un. Aussi dure que cela puisse paraître. Et sortir de cette illusion créée de toutes pièces par nos croyances et patterns, celles de nos parents et même de nos ancêtres de centaines d’années derrières est le premier pas. Mais, il faut d’abord le choisir. Il faut accepter de voir réellement et avec clarté ce que nous avons construit dans notre vie jusqu’à maintenant.

Ce qui est difficile avec le chemin du retour à la maison, c’est que beaucoup de résidus nauséabonds refont surface pour réintégrer l’équilibre et l’harmonie. Il y a donc des journées magnifiques de profonde connexion avec le Maître en nous et il y a des journées à oublier, puisque dans celles-ci, tu ne vois que le reflet de toute la souffrance, la peur et la tristesse qui te suit depuis des vies. C’est l’Éveil.

Lorsque la noirceur éclipse la lumière

Tu connais ces moments où la vie semble s’être retournée contre toi. Les journées où les irritants s’accumulent, où les mauvaises nouvelles ne viennent pas seules et que tout semble s’écrouler sous tes pieds. Ce n’est pas facile de garder la paix quand ça se produit.

Que faire?

Pour commencer, te rappeler que tu es le créateur de ton expérience est primordial. La façon dont nous réagissons à la première pointe de flèche qui vient nous heurter est le reflet de ce qui viendra vers nous par la suite. Cela signifie que si tu as une faiblesse dans la gestion de tes pensées et émotions, tu as probablement périodiquement des moments difficiles à gérer.

L’acceptation de ce qui est, est inévitable. Eh oui! Tu as beau vouloir changer de vie, le lâcher-prise de celle-ci en premier est essentiel. Parce que dans l’abandon total, tu retrouves ton Essence et à partir de là, toutes les possibilités s’offrent à toi.

Si tu résistes intérieurement à une situation, tu lui donnes de l’énergie. Elle viendra se présenter à toi à nouveau puisque tu l’inclus dans ton champ, tu lui permets d’occuper ton espace. Tu dois t’exercer à devenir celui qui observe les pensées et les émotions. Cela demande un désir profond de vivre autrement, d’accueillir la sagesse du Maître en toi.

Lâche une à une tes résistances. Nous en avons tous énormément. Tous les aspects de toi en cette vie et toutes les autres sont bien présents. Et il y a certains déséquilibres et certaines blessures qui sont profondes et tenaces.

Permettre le pardon

On ne peut l’éviter, le pardon est la clé pour tout lâcher.

À la lecture de cette phrase, l’ego crie à l’injustice! Pour lui, il n’est pas question de lâcher ou de pardonner quoi que ce soit. À moins que ce ne soit fait dans ses termes à lui et qu’il en sorte fier et puisse briller de tous ses éclats. Parce que l’ego est en constant instinct de survie, c’est sa nature déviante.

Sais-tu reconnaître l’ego et tous ces aspects en toi?

Sais-tu réellement qu’il n’est pas toi?

Sais-tu réellement que ce corps n’est pas toi?

Bien sûr, une partie de toi le sait, mais le personnage que tu représentes à bien du mal à accepter cette idée sans réticence et sans questionnement. Ce n’est pas logique comme idée pour le mental et c’est tout à fait normal.

Donc, pour l’ego pardonner est un non-sens, il est conditionné pour survivre et l’amour et la compassion ne sont pas vraiment dans sa résonnance. Et si ce l’est, ce n’est pas de façon absolue et inconditionnelle. Des aspects de lui sont trop brisés ou déséquilibrés pour l’instant. Il y a de la révolte, de l’irritation et de la douleur associés à certaines situations.

Lorsque nous sommes en présence du Maître en nous et que nous ressentons un amour véritable et intouchable, nous savons que nous sommes en sécurité,

Mais pour l’instant, l’humain que tu es, qui a vécu de près toutes les expériences, aura besoin de ta patience, de ton amour et de ta foi en cette vie qui vient et qui est véritablement la tienne.

Dès cet instant, dissocie-toi de lui.

Prends une profonde respiration.

Cesse toutes pensées.

Sois là simplement. La Présence qui observe.

Comprendre le mental

Le mental est l’instrument par excellence que nous nous sommes donnés pour bien naviguer dans la densité de notre belle planète. Il est passé maître dans l’art de faire de la gymnastique cérébrale et nous a très certainement sortis de situations périlleuses plus d’une fois.

Mais! Il est directement relié aux émotions qui sont directement reliées à nos expériences passées, agréables ou pénibles. Et il n’a pas la sagesse voulue pour faire de notre vie le reflet de nos plus grands désirs. Tout simplement parce que ce n’est pas son rôle.

Le mental est un exécutant hors pair. Comme un instrument de navigation qui rend la vie plus simple au commandant du bateau. On ne saurait penser que l’instrument lui-même ramène le bateau à bon port, il doit y avoir un commandant à bord qui dirige le tout.

Or, la majorité des gens laisse leur embarcation être dirigé par le mental. Avec l’implication périodique des émotions comme la peur qui viennent rajouter à la complexité de la situation. Et ils se demandent pourquoi ils n’arrivent jamais à obtenir ce qu’ils désirent et s’ils l’obtiennent, c’est de courte durée et le manège du manque, du "juste assez" et des drames refait surface.

Pour une raison ou une autre, nous avons perdu la connexion avec la grandeur que nous sommes et nous avons cru en l’ego et tous ses aspects comme étant nous-mêmes. Pour un certain temps cela a semblé fonctionner, nous donnant même un faux sentiment de sécurité. Mais un jour, cette vie n’est plus suffisante et l’appel pour plus se fait entendre. L’appel à se souvenir qui nous sommes et créer la vie que nous désirons réellement à partir du cœur, en Maîtres souverains et libres.

Le Focus



Nous vivons actuellement une période de grand bouleversement qui touche chacun d’entre nous sur cette terre. La planète change, elle évolue. Et nous de mêmes. Enfin, ceux qui le désirent.

Mais le fait est que la vie actuelle sur cette planète est d’une dureté cruelle parfois et nous sommes à même de s’en rendre compte à tous les jours. On n’a qu’à s’assoir 30 minutes devant les actualités internationales pour le constater. Et cette lourdeur, tous et chacun nous la ressentons à des degrés différents.

D’où l’importance ou la priorité, devrais-je dire, d’avoir et d’entretenir le focus. Le focus sur plus que ce que la vie nous montre. Le focus sur une grandeur intérieure inébranlable et toujours présente, peu importe que nous la sentions ou non.

Cela demande une foi à toute épreuve?

Peut-être qu’on peut le voir ainsi, puisque quand la noirceur s’impose et que la lourdeur nous empêche presque de se sortir la tête de l’eau, garder le focus sur une lumière intérieure ne devient que de belles paroles.

Alors, comment faire?

Prends une profonde respiration.

Respire Consciemment.

Tu vas peut-être penser qu’est-ce que respirer vient faire avec le fait de se concentrer et garder le focus.

La respiration est le premier pas vers Soi.

La respiration consciente et non pas la respiration coupée, courte et saccadée que ton corps s’est habitué à recevoir faute de mieux.

Une respiration profonde, lente et soutenue.

Au départ, celle-ci sera désagréable et bien vite tes pensées se mettront de la partie. Je n’ai pas le temps, je commencerai ce weekend, j’ai beaucoup mieux à faire et à penser, je dois m’occuper du souper, les enfants me réclament, je n’ai pas fait la moitié de ce que je devais aujourd’hui,…

La liste des pensées peut s’étendre ainsi à l’infini si nous prenons la peine de s’y attarder. Mais le fait demeure : Respirer consciemment nous ramène directement dans notre corps, qui est le portail vers notre grandeur infiniment puissante, profondément aimante et toujours présente, le Maître, le I AM.

Et bien entendu, plus tu respireras consciemment, plus ça deviendra facile et plus qu’agréable. Une chaleur de paix, de sérénité et d’amour t’enveloppera, apportant à ton corps des bienfaits indiscutables.

Un jour, la respiration se fera d’elle-même, la vie respirera à travers toi. Et ce sera un grand bonheur, la grâce et la douceur de la vie circuleront en toi à chaque respiration.

L’idée est de commencer doucement et n’importe où, n’importe quand. Nul besoin de s’assoir en position de méditation à la lueur d’une chandelle pour s’adonner à la respiration consciente (bien que ce moment puisse certainement être d’un pur délice).

Donne-toi l’objectif de prendre trois (et bien plus si le cœur t’en dit) bonnes respirations conscientes chaque fois que tu y penses durant la journée. Dans une file d’attente à l’épicerie, dans ta voiture à une lumière rouge, en coupant les légumes pour le souper, en caressant les cheveux de ton enfant devant la télévision. Respire en toute conscience.

Et souviens-toi de ceci; chaque fois que tu prends ces respirations lentes et profondes, tu fais un pas de plus vers le Divin en toi.

Libérer l’espace pour le Maître

L’humain que tu es ne résoudra rien. De lui-même, il ne peut que perpétuer encore et encore les mêmes patterns. C’est le partenariat avec la sagesse du Maître en toi qui fera toute la différence. Toutefois, ça te demande de t’abandonner et de permettre. Permettre que la voix du Maître soit la seule que tu écoutes. Une voix juste et douce, qui aime et qui ne porte aucun jugement. Le Maître est bien au-dessus de tout ça.

Les pensées de toutes sortes ne s’arrêteront pas. Ta libération sera dans l’observation de celles-ci et dans la connaissance qu’elles ne sont pas à toi. Tu captes tes propres pensées qui viennent d’aspects de toi du passé, mais ce n’est pas tout. Tu captes aussi les pensées de la conscience de masse, de la conscience collective et tu penses qu’elles t’appartiennent. Cette façon d’être ne fait qu’apporter dans ta vie encore et toujours les mêmes expériences, les mêmes patterns dont tu veux justement te défaire.

Donc, peu importe la situation qui se présente à toi, peu importe les pensées qui viennent, tu dois t’obliger à garder le focus sur la vie que tu veux véritablement, sur ta connexion avec ta Présence divine. Libérer l’espace pour le Maître, c’est redevenir aussi pur et simple qu’un nouveau-né. Libre de toutes croyances et valeurs qui ne servent qu’à te limiter et te compliquer l’existence. C’est choisir la compassion au lieu de la rancœur, l’irritation ou la haine et ce, envers toi-même avant toute chose. C’est choisir à chaque seconde que le Maître en toi est ta voix, ta sagesse et ton unique chemin. Tout le reste ne t’appartient plus.

Retrouver la nature



Elle est beaucoup plus que ce que nous sommes en mesure d’imaginer. Il y a tout ce que l’on voit, qui n’est qu’une infime partie de la réalité, puisque ce n’est que notre perception. Puis il y a tout ce que l’on ne voit pas, ce que le mental ne peut figurer pour le moment.

La nature nous offre beauté et sérénité, elle est puissante et fragile à la fois. Elle mérite toute notre attention au quotidien. Ne restons pas insensibles aux nuages qui nous proposent un spectacle différent chaque jour. Au soleil qui nous réchauffe le cœur tout autant que le corps. Aux sons des feuilles qui se balancent au vent. Aux arbres et aux fleurs qui nous montrent le cycle de la vie sur Terre de façon majestueuse.

Ressens-les en toi, chaque chose à sa propre vibration. Et toi, étant la Conscience dans un corps, tu as le privilège de pouvoir expérimenter ce que c’est que d’être dans la matière et ressentir le vent, la pluie, le soleil, les nuages, les oiseaux, les arbres et les fleurs. Fais-le. Honore mère Nature tous les jours, rétablie consciemment ta connexion avec elle.

Elle te procurera une force et une quiétude dans les moments difficiles. Elle deviendra une amie précieuse.

Entoure-toi de nature quotidiennement, elle a le pouvoir de rendre ta vie simple et belle. Ne te prive pas de tous ses bienfaits.

En terminant, j’aimerais te rappeler d’être patient, doux et bon envers toi-même. Ce chemin de l’Éveil est tortueux. Il nous reflète tout ce que nous pensions bien enfoui et caché à tout jamais. Il fait remonter à la surface nos blessures, nos doutes, nos peurs et nos mensonges. C’est pourquoi il faut s’entraîner à devenir l’observateur de ses pensées, respirer consciemment encore et encore et savoir que tout ce qui vient, même la plus grosse souffrance, ne nous appartient plus si nous en faisons le choix.

Une nouvelle histoire s’écrit dès cet instant.

L’histoire d’amour et de paix d’un ange de lumière qui revient à la maison.

Que la douceur, l’amour et la joie gouvernent ton quotidien.





Si tu as apprécié mon petit livret et qu'il a été bénéfique dans ta vie, alors j'aimerais te demander une petite faveur. En toute humilité, prendrais-tu une petite minute de ton temps pour aller laisser un commentaire le concernant sur Amazon?

Si tu désires approfondir le sujet, je t’invite à jeter un œil sur mon guide Accueillir le Maître en Soi.

Tu peux aussi me suivre :

http://maridanie.com/

https://www.youtube.com/channel/UC-dF_Ch2OOZ3f3sFod1aofg?

https://www.facebook.com/pourvivreautrement/

https://www.instagram.com/vivre__autrement/



Au plaisir,

ISBN :

978-2-9817627-6-4,

978-2-9817627-4-0,

978-2-9817627-5-7

1065 de l’Acadie, Chambly, Quebec, Canada


Download this book for your ebook reader.
(Pages 1-14 show above.)